L'Américain Chad Campbell, seul leader de cette première levée du Grand Chelem après le premier tour, et toujours 1er ex aequo vendredi, a reculé à la 3e place. Cabrera, vainqueur de l'US Open en 2007, a rendu une carte de 69, trois coups sous le par (72). D'une remarquable constance (68-68-69), l'Argentin de 39 ans affiche un total de 205 après trois tours.

Dans l'histoire du Masters, aucun joueur n'a réussi à jouer quatre tours en moins de 70 coups, performance qu'il est bien placé pour réaliser. Perry, qui deviendrait en cas de victoire le vainqueur d'un Grand Chelem le plus âgé de l'histoire, à 48 ans, a quant à lui terminé le parcours en 70 coups. "Demain (dimanche), il faudra simplement que je donne tout ce que j'ai, et le sort décidera du reste", a-t-il déclaré. Son ami Chad Campbell a perdu la tête du classement après un tour bouclé en 72 coups. C'est au seizième trou qu'il a perdu la main: il a eu besoin de deux coups pour sortir d'un bunker où avait atterri sa balle, et a terminé ce trou (par 3) sur un double bogey.

Quant à Tiger Woods, une carte de 70 lui a permis de remonter de 9 places au classement, à la 10e place, ex aequo avec plusieurs golfeurs, dont l'Anglais Ian Poulter et l'Américain Phil Mickelson.

Sa journée avait pourtant commencé de la pire des manières. Il a eu besoin de trois putts pour terminer le premier trou, un par 4 bouclé en 6 coups. "Je crois que je n'ai jamais autant lutté qu'aujourd'hui pour marquer des points. J'ai fait une entame affreuse, mais je me suis battu et je suis revenu à peu près dans le coup", a-t-il commenté.

Les poursuivants qui sont à 7 coups du duo de tête, comme Woods, sont-ils encore en position de jouer le titre ? Phil Mickelson le pense. "Pour avoir une chance il faudrait que je réussisse un 64 ou un 65 demain (dimanche), mais je crois que c'est jouable", estime l'Américain.

Ce n'est plus jouable en revanche pour Padraig Harrington, qui a rendu une carte de 73 pour la deuxième fois d'affilée. Vainqueur de l'Open britannique et du championnat USPGA cette année, l'Irlandais est à 10 coups des leaders, et peut faire une croix sur un troisième Grand Chelem d'affilée.