Thomas Detry et Thomas Pieters persistent et signent. Les deux joueurs belges sont toujours en course pour la victoire au Celtic Classic, tournoi de l’European Tour qui se dispute à Newport, au Pays de Galles. A l’aube du dernier tour de ce dimanche, le Bruxellois et l’Anversois occupent respectivement la quatrième et la septième place à seulement trois et quatre coups de la tête.

Pour Pieters, la journée de samedi a pourtant été très frustrante. Après avoir réussi deux superbes eagles sur les trous 9 et 11, il survolait en effet le tournoi. Hélas!, un triple bogey sur le 15 a  freiné sec sa marche triomphale. Ce par 4 de 345 m est assez facile. La plupart des joueurs attaquent même le green en un coup. Mais le n°1 belge y a collectionné les malheurs (balle injouable sur son premier départ, balle dans l’eau sur son second, drop et deux putts). Et, dans la foulée, il a ajouté un bogey sur le 16. Dur, dur.

La journée de Thomas Detry a aussi été très animée sur le parcours du Celtic Manor (par 71). Après avoir concédé ses deux premiers bogeys du tournoi (trous 12 et 13), le Bruxellois a signé un eagle sur le 15 (grâce à un superbe coup de bois 3) et un birdie sur le 17. Avec un total de 12 sous le par, il abordera le dernier tour à trois longueurs de l’Ecossais Connor Syme. Une position d’outsider qui lui procurera une nouvelle opportunité de soulever, ce dimanche, le premier trophée de sa carrière sur l’European Tour derrière lequel il court depuis 2016.

Pour rappel, ce Celtic Classic est doté d’un million d’euros de prize money et fait partie de l’UK Swing, série de six tournois organisés à huis clos cet été.