Disputant son Fourball en compagnie de Lee Westwood, Nicolas Colsaerts s'est imposé 1up contre la paire Woods/Stricker. Le “Belgian Bomber” a réussi huit birdies et un eagle, soit le meilleur score jamais réalisé par un rookie (débutant) en Ryder Cup. Ce succès permet de sauver la mise pour l'équipe européenne, qui a été battue dans les trois autres Fourballs et qui est désormais menée 5-3.

“C'était puissant” nous commentait Nicolas, alors qu'il ne pensait qu'à une seule chose au moment où le soleil se couchait sur le Medinah Country Club: aller se reposer après cette partie d'enfer! Battre une équipe avec un Tiger Woods qui aligne sept birdies, ce n'est en effet pas donné à tout le monde. “Je n'ai jamais pensé à mes adversaires, j'étais trop “focus” sur mon propre jeu. Le fait de jouer avec un joueur expérimenté comme Lee (Westwood) m'a mis directement en confiance. C'est génial d'être capable de produire mon meilleur jeu dans cette ambiance incroyable!”.

Le public américain n'était cependant pas agressif à son égard, que du contraire. “He's on fire.” “What a rookie, my god”, “He's a bomber” entendait-on ça et là parmi les 10 ou 15 000 personnes suivant à la trace cette partie exceptionnelle. “Il n'y avait rien à faire. J'ai bien joué. Mais Nicolas a réalisé l'un des meilleurs tours au putting que j'ai jamais vu” commentait pour sa part Tiger Woods. Mais ce que le n°2 mondial omet de dire, c'est que Colsaerts a touché quasiment tous les greens en régulation (17 sur 18) et... lui a mis régulièrement 50 mètres au drive!

Quoi qu'il en soit, grâce à ce départ en coup de canon, Colsaerts devrait jouer les deux prochaines parties de doubles programmées ce samedi. Il jouera en tout cas le foursome matinal en compagnie de Sergio Garcia, face à la solide paire Jason Dufner/Zach Johnson. Départ programmé à 7h50 (14h50 heure belge). Woods et Stricker, battus à deux reprises vendredi, ont quant à eux été mis au repos...