“Spirit of Seve Go Europe”. Les traces laissées par 5 Alpha Jets au-dessus du Medinah Country Club, dimanche en début d'après-midi, étaient sans nul doute prémonitoires. L'esprit de Severiano Ballesteros, à la base tout comme Jack Nicklaus de l'élargissement des Européens du Vieux Continent aux Britanniques pour affronter les Etats-Unis, a plané sur cette 39ème édition de la Ryder Cup.

Les Européens ont ainsi réussi le retournement de situation le plus incroyable jamais réalisé en terrain adverse. Menée 10-6 à l'issue des deux journées de doubles, l'équipe du capitaine José Maria Olazabal s'est ainsi imposée finalement 13,5-14,5.

“C'est un sentiment indescriptible. C'est incroyable, je ne sais plus où je suis...” nous balançait Nicolas Colsaerts juste en sortant de l'arène. Arborant le drapeau belge sur le dos et une bouteille de champagne à la main, ses yeux pétillaient de bonheur. “Les Amerloques nous ont gueulé dessus pendant trois jours. Et leur mettre dans le … comme cela à la fin, cela fait un bien fou”.

Le langage est peu châtié, mais on lui pardonne aisément, d'autant que le Bruxellois de 29 ans est passé par toutes les émotions lors de cette Ryder Cup.

“Etre sélectionné, c'était déjà un grand moment. Remporter un point en double contre Woods, c'était phénoménal. Et finir avec Martin (Kaymer) qui chope le point, c'est fantastique”.

Les esprits chagrins diront que Colsaerts n'a réussi qu'à moitié sa Ryder Cup, vu qu'il n'a rapporté qu'un point en quatre matchs disputés. Mais c'est mal comprendre l'esprit de cette épreuve complètement à part dans le monde du golf.

“Chaque point pris était important. Je suis content d'avoir apporté quelque chose à l'équipe, mais aussi mon fighting spirit. Nous avons mis un peu de temps à trouver un véritable esprit d'équipe, mais là, je crois que c'est bon. Croyez-moi, je ne suis pas prêt d'aller dormir” nous commentait ainsi Nicolas.

On le croit aisément!

Retour au pays, ce mardi midi

Nicolas Colsaerts, le premier golfeur belge de l'histoire à participer et remporter la célèbre Ryder Cup, effectuera son retour au pays, mardi midi, à l'aéroport de Zaventem.

Après un court passage par l'Angleterre lundi soir avec les membres de l'équipe d'Europe ayant remporté la Ryder Cup, l'avion du Bruxellois atterrira mardi vers 12h20 à Brussels Airport en provenance de Londres Heathrow. L'équipe européenne a conservé dimanche par 14,5 points à 13,5 la Ryder Cup de golf à l'issue de la 39e édition disputée face aux Etats-Unis depuis vendredi sur le parcours du Medinah Country Club dans l'Illinois. Colsaerts, 29 ans, a été prépondérant en marquant un point pour le drapeau européen vendredi dans le four-ball qu'il a disputé en compagnie de l'Anglais Lee Westwood et qui l'opposait à Tiger Woods et Steve Stricker.