Nicolas Colsaerts, actuellement seul représentant de notre pays sur le circuit professionnel masculin, a profité d'une courte semaine de passage en Belgique pour présenter à la presse son programme pour la prochaine saison. Le Bruxellois de 30 ans jouera un peu plus de 26 tournois en 2013, se partageant entre les compétitions du Tour européen - une quinzaine de tournois - et le circuit américain PGA pour lequel il a réussi à décrocher sa carte en fin d'année.

Le 'Belgian Bomber', qui sort d'une saison "spectaculaire", selon son coach Michel Vanmeerbeek, l'ayant vu notamment triompher au Mondial de Match Play et remporter la Ryder Cup avec l'équipe d'Europe (avec au passage un succès face à Tiger Woods), devrait disputer 19 tournois aux Etats-Unis. Une nouveauté pour le 36e joueur mondial, qui avait toujours vu ses saisons antérieures rythmées par l'unique Tour européen et l'un ou l'autre tournoi majeur.

Fin janvier jusqu'à mi-avril, Colsaerts établira donc son camp de base outre-Atlantique, y jouant 6 à 7 tournois, dont le Masters d'Augusta. "Mon deuxième rêve d'enfant qui se réalise après celui de participer à la Ryder Cup", a confié le meilleur golfeur belge mercredi dans la salle bruxelloise de crossfit que vient d'ouvrir son préparateur physique Richard Vanmeerbeek. "Une discipline sportive de préparation physique qui a véritablement permis de lancer ma saison 2012", selon Colsaerts.

Sans oublier l'US open (13-16 juin), le 7e au référendum du Sportif de l'année reviendra passer une partie de l'été sur le Vieux Continent pour notamment y défendre son titre mondial de Match Play en Bulgarie et jouer le British Open. Plus près de chez nous, il sera aussi engagé à l'Open de France et participera à une journée découverte avec de jeunes juniors belges fin juillet dans un lieu encore à déterminer.

Les derniers mois de l'année, le sociétaire du Waterloo Golf Club retrouvera à nouveau les fairways américains, avec comme objectif final les plays-offs de la Fedex Cup, avant de terminer la saison en Asie.