A Dubaï, pour le bouquet final de la saison sur l’European Tour, les Anglais ont donc fait coup double. Le jeune Matthew Fitzpatrick, 26 ans, a remporté le DP World Championship tandis que le vétéran Lee Westwood, 47 ans, s’est offert le classement annuel de la Race !

Très régulier tout au long du tournoi, Fitzpatrick a contrôlé le dernier tour pour signer une carte de 68 et gagner le tournoi avec un score global de 15 sous le par. C’est son deuxième titre dans l’épreuve après celui remporté en 2016.

Deuxième à un petit coup, Lee Westwood fait la bonne affaire en terminant premier au classement de l’année. Il hérite ainsi du chèque bonus de 3 millions de dollars promis au lauréat. Pour rappel, « Westy » avait déjà gagné l’Ordre du mérite européen en 2000 et 2009.

Premier avant cette dernière escale sur le « Earth Course » de Dubaï, l’Américain Patrick Reed est le grand battu de la semaine : il termine 3e du tournoi et 3e à la Race !

Pour sa première participation à cette grande finale, Thomas Detry a clôturé en 29è position. Après deux premiers tours décevants, où son driving n’était pas bien réglé, il a retrouvé ses marques et a rentré deux belles cartes de 69 et 68 pour un total de 4 sous le par au général. Voilà qui scelle un cru 2020 de grande qualité pour le joueur bruxellois avec 19 cuts et 6 top 10 en 20 tournois et une 18e place à la Race!

Thomas Pieters finit lui ce DP World Championship à la 36e place avec un global de 2 sous le par. Après une année 2020 où il a souvent privilégié la famille (et sa nouvelle paternité), l’Anversois a désormais les yeux tournés vers 2021 où il veut refaire du golf sa priorité avec une éventuelle course à la Ryder Cup en toile de fond.