Thomas Detry et Nicolas Colsaerts participent, dès ce jeudi, à l’English Championship, tournoi de l’European Tour qui se dispute sur le parcours du Hanbury Manor, à Ware. Deuxième du Hero Open dimanche dernier, Detry espère poursuivre sur sa belle lancée et – pourquoi pas ? - soulever enfin le premier trophée de sa carrière sur le plus haut circuit européen. Son putt manqué sur le dernier trou à Birmingham reste, bien sûr, dans un coin de sa tête. Mais le jeune joueur bruxellois a décidé de positiver. Il touche bien la balle et affiche une excellente attitude. Et il vient de faire son entrée dans le Top 100 mondial. Tous les paramètres sont au vert et il est écrit que, tôt ou tard, la balle va rouler dans le bon sens à la fin !

A défaut d’avoir pu participer au PGA Championship de San Francisco, Detry espère disputer le premier Grand Chelem de sa carrière lors de l’US Open qui aura lieu du 17 au 20 septembre sur le parcours du Winged Foot GC, près de New York.

Pour cela, il espère terminer dans le Top 10 de l’UK Swing, la série de six tournois qui se déroulent actuellement en Grande-Bretagne. Pour l’heure, après deux levées, il pointe en quatrième position dans ce classement derrière Sam Horsfield, Renato Paratore et Rasmus Hojgaard. Objectivement, dans sa forme actuelle, il devrait clairement pouvoir assurer sa promotion pour le Major de New York.

De son côté, Nicolas Colsaerts connaît une reprise un peu plus délicate. Il n’a pas réussi à passer les cuts lors de l’Open d’Autriche et du Hero Open. L’ambiance actuelle un peu pesante sur le Tour - avec un protocole sanitaire très strict - ne l’aide sans doute pas à sortir son meilleur jeu. Mais il aura néanmoins une belle occasion de retrouver de bonnes sensations cette semaine et de trouver ses marques.

Pour rappel, Thomas Pieters, jeune papa, a prévu de reprendre du service la semaine prochaine au Celtic Classic, au Pays de Galles.