Ashun Wu est en tête après le troisième tour. Thomas Pieters, 23e, reste le meilleur belge.

Après sa défaillance de vendredi, Thomas Pieters s’est bien repris lors du troisième tour de l’Omega Dubaï Desert Classic (European Tour) qui se dispute sur le parcours de l’Emirates GC (par 72). Réconcilié avec son drive, l’Anversois a signé ce samedi une carte très propre de 69 riche de quatre birdies pour un seul bogey. Grâce à cette performance, le n°1 belge se positionne à la 23e place du classement à 3 sous le par.

Nicolas Colsaerts a, lui aussi, rendu une belle carte de 69 (également quatre birdies et un bogey) et pointe à la 40e place à un coup sous le par. Thomas Detry, en revanche, a dû se satisfaire d’un score de 72. Victime d’un mauvais passage (bogey au 5, double bogey au 8, bogey au 9), le jeune Bruxellois s’est repris sur la fin avec des birdies sur le 14 et le 18. Au classement général il se retrouve dans le par en 49e position.

C’est le Chinois Ashun Wu, 34 ans et auteur d’un remarquable 67 ce samedi (avec un eagle sur le trou n°1), qui est en tête du tournoi à 11 sous le par. Il précède d’une longueur l’étonnant jeune Français Victor Perez qui a réussi six birdies sur ses neuf derniers trous. Tenant du titre, l’Américain Bryson DeChambeau est en embuscade à sous le par. Epilogue ce dimanche.