Nicolas Colsaerts a finalement terminé à la neuvième place de l’English Championship, tournoi de l’European Tour qui s’est disputé sur le parcours du Hanbury Manor (par 71). Alors qu’il bataillait samedi pour la première place, le Bruxellois été freiné, lors du troisième tour, par une pénalité qu’il s’est lui-même imposée sur le trou n°11. Lors d’une sortie de bunker, craignant que son club ait touché le sable durant son backswing, il a prévenu l’arbitre et s’est infligé, lui-même, une pénalité de deux coups dans un geste d’une grande sportivité. Ni son caddie, ni l’Anglais Andrew Johnston, son partenaire de jeu, n’avaient rien remarqué. Mais on le sait : en golf, le joueur est son propre arbitre et se doit de s’auto-sanctionner s’il pense avoir commis une faute. Dans le doute, Nicolas a préféré se punir. Cet épisode inattendu a, très logiquement, déstabilisé le champion belge qui n’a plus réussi, ensuite, à se mêler à la lutte pour la victoire finale. Au moment de l’incident, il pointait à 14 coups sous le par. Il a terminé, ce dimanche, le tournoi à -15 après avoir rentré une dernière carte de 70.

De son côté, Thomas Detry, un peu fatigué, n’a pas pu renouveler ses performances de la semaine passée. Le jeune Bruxellois clôture l’épreuve à la 56e place avec un dernier score décevant de 74.

La victoire finale est revenue à Andy Sullivan. Largement en tête après le troisième tour (où il a failli réussir un hole in one sur un par 4), l’Anglais a sagement contrôlé la situation ce dimanche pour soulever son quatrième trophée sur l’European Tour avec un score phénoménal de 27 sous le par!