Les stars de golf de demain ont participé la semaine dernière, sur le parcours de Biltmore (près de Miami), à la phase finale de l'Orange Bowl. Soit la compétition sans doute la plus prestigieuse dans la catégorie des moins 18 ans, où notre compatriote Nicolas Colsaerts avait brillé il y a une demi-douzaine d'années (10e en 1997, 5e en 1999) avant de devenir en 2000, à 18 ans, le plus jeune joueur professionnel sur le circuit européen.

Cette année, les noms à retenir sont ceux du Texan Christopher Ward, vainqueur au 2e trou du barrage qui l'opposait à l'Espagnol Jorge Campillo. Ces deux joueurs avaient dominé la compétition, bouclée en 279 coups (-9) avec deux coups d'avance au terme des quatre tours sur le Coréen In-Hoi Hur. Côté belge, Alban Lammens (Ravenstein) s'est bien défendu (77-74-72-77, +12), terminant 42e sur les 71 participants, à 21 coups du leadership.

Au niveau féminin, la Paraguayenne Julieta Granada, déjà en verve lors des derniers mondiaux amateurs, s'est imposée avec deux coups d'avance sur l'Américaine Morgan Pressel et cinq sur l'Espagnole Belen Mozo. Emilie Geury (Golf de l'Empereur) a accroché quant à elle un beau top 20 (76-79-75-77, 19e) sur les 36 participantes à la compétition, même si les 23 coups qui la séparent de la lauréate prouvent aussi qu'il y existe un fossé entre le golf belge et le gratin mondial!

© Les Sports 2005