Le Limburg Golf & Country Club, sis à Houthalen, a été le théâtre ce dimanche des différentes finales des Interclubs nationaux, mais aussi des matches des Messieurs 1 et 2 pour la relégation en D2. Les rencontres ont en effet été quelque peu perturbées dans ces deux séries, en raison de l’annulation par un juge-arbitre des matchs du jeudi 1 er mai au Royal Hainaut à cause d’un… orage, alors que le jeu aurait pu reprendre une heure plus tard. Une erreur de jugement pour laquelle la Fédération s’est excusée, par la voix de son président Philippe Relecom.

Quoi qu’il en soit, une véritable marée humaine multicolore s’est ainsi déversée sur le parcours cher au président Jan-Peter Baert, de l’aube jusqu’à la tombée de la nuit ! Les "Rouges" de Waterloo, dont l’équipe de Messieurs I a assuré sa remontée en D1 (5-0 contre Ternesse au Ravenstein), a conquis les titres cette année en Messieurs 4 et en Dames 2, tandis que Rigenée réalisait le doublé en Dames 1 et 3. Et ce, au terme d’un superbe match face à La Tournette dans la catégorie reine. Après le partage des foursomes matinaux, où la paire Florence Descampe/Julie Bernard a arraché un point sur le fil, les joueuses de Villers-la-Ville furent en effet dominées par les Nivelloises, seule Florence Descampe remportant facilement son single. Après la défaite des soeurs Vanmol, les jeunes Elodie Van Dievoet (17 ans) et Clarisse Louis (15 ans) ont trouvé les ressources nécessaires pour inverser le score contre Clara Aveling et Claudia Rocco, très (trop) nerveuses en fin de partie.

Les nerfs de Rigenée

"Ce sont les nerfs qui ont fait la différence. Nous avions mis Clarisse en 5e joueuse, car on savait qu’elle allait tenir à ce niveau", nous commentait Etienne Bernard, capitaine de cette équipe pour la 2e année d’affilée. "La plupart des filles, surtout les plus jeunes, ont beaucoup travaillé cet hiver pour préparer notamment ce rendez-vous, en compagnie de notre head-pro Giulio Tadiotto et de toute son équipe."

Deux futurs pros à Keerbergen

En Messieurs 1, la victoire est revenue aux promus de Keerbergen, qui alignait une belle équipe autour de Kevin Hesbois et de Mathias Boesmans, deux joueurs qui devraient passer pro dans les prochains mois, et de Rutger Dhondt, qui reste au top niveau.

"Ces interclubs étaient l’un de mes objectifs principaux de cette dernière saison en tant qu’amateur, tout comme les Mondiaux en septembre au Japon", nous signalait ainsi "Hesby". "Je tenais à les remporter une seconde fois, alors que je faisais déjà partie, à 16 ans, de l’équipe victorieuse en 2007 contre Waterloo. […] Notre club est très compétitif, alors que notre head-pro Frank Dhondt nous a bien aidés, tant au niveau du jeu qu’à celui de la stratégie à adopter sur des parcours comme le Hainaut et le Limburg."

Cette finale contre Rinkven a rapidement tourné court, après le gain des deux foursomes sur le fil, Stefan Quy et Jamie Donaldson s’inclinant au 22e contre Hesbois/Boesmans. Sans conteste le tournant de cette rencontre. Menés 2-0, les Nord-Anversois ont ensuite donné leur chance aux jeunes, laissant au repos D’Hulst et Boeckx (vieillissant). Ce qui, contre toute attente, a failli payer, Yente Van Doren s’imposant contre Christopher Dhondt et Arnaud Bal face à Hesbois. Vu le succès logique de l’Anglais Donaldson contre le jeune Cauwenbergh, Stefan Quy pouvait encore inverser la tendance sur le fil, mais a raté un dernier chip-putt pour partir en play-off. Rinkven, qui alignera une équipe dans toutes les D1 l’an prochain, s’est consolé en raflant à nouveau la mise en Messieurs 3, le Ravenstein complétant le palmarès en faisant la fête aux Messieurs 2.Hugues Feron