Golf

L’Anglais a impressionné lors du premier tour du troisième tournoi du Grand Chelem de l’année qui se déroule à Pebble Beach.

Thomas Pieters a mal commencé l’US Open qui se dispute sur le parcours californien de Pebble Beach (par 71). L’Anversois a rentré une première carte de 76 (+5) qui le situe dans le bas du classement provisoire. L’Anversois avait pourtant signé un beau birdie sur le premier trou mais il a ensuite enchaîné les bogeys (trous 5, 8, 10, 13, 15 et 16). Un beau « par » sur le 17 (où il n’hésita pas à « chipper » sur le green) ne lui a pas rendu le sourire. Le n°1 belge devra sortir le grand jeu, ce vendredi, s’il veut passer le « cut ».

En haut du leaderboard, c’est l’Anglais Justin Rose qui mène la danse. Le n°4 mondial a signé un score de 65 et précède d’un coup les Américains Rickie Fowler (toujours en quête de son premier Major), Xavier Schauffele et Aaron Wise. Le Sud-Africain Louis Oosthuizen pointe aussi à 5 sous le par. De nombreux favoris sont à l’affût, à l’image de Francesco Molinari, Rory McIlroy et Henrik Stenson (-3) ou Brooks Koepka et Jon Rahm (-2). De son côté, Tiger Woods a dû se satisfaire d’une carte de 70 (-1).

La météo était clémente sur la presqu’île de Monterey. C’est à peine si le vent soufflait sur le célèbre links californien, ce qui a favorisé les attaques de drapeau. La situation pourrait changer ce week-end.