Je considère le golf davantage comme une discipline que comme un sport. L'important est, à mes yeux, de valoriser le plaisir du jeu et l'ambiance de club», explique Patrick Solvay, président du Golf Club de Hulencourt.

Cette philosophie, très «british», est peut-être surprenante. «Mais j'y suis très attaché. Il est important d'essayer de jouer le mieux possible. Mais la compétition n'est pas essentielle...»

Terminé en 1991, le dix-huit trous de Hulencourt, baptisé «Le Vallon» et construit sur d'anciennes terres agricoles, est l'un des plus prestigieux du Brabant wallon. Plutôt long (par 72 de 6215 mètres en back tee), il est particulièrement exposé au vent. «Parfois, il ressemble même à un links d'intérieur », explique Fabrice Masson, Head Pro du club.

Il est, en tout cas, très agréable à jouer. Au fil de sa promenade, le joueur devra sortir tous les clubs de son sac pour négocier les pièges (rough et obstacles d'eau...). Et les greens, parfois surélevés, recèlent aussi de lourds secrets! Le trou n°1 (un par 4 de 411m en dogleg gauche) donne d'entrée le ton. Mais c'est le trou n°7 (par 4 de 386m) qui est officiellement considéré comme le plus difficile. Si le vent souffle de face, deux bons coups de bois ne suffisent souvent pas, il est vrai, pour toucher le green en deux...

Chaque trou fait, en tout cas, l'objet d'une attention de tous les instants. Dix jardiniers sont mobilisés à plein temps et, depuis la création du club, le paysager s'est enrichi de 25000 plantations. Au fil de sa promenade, le visiteur peut croiser, ici ou là, des cigognes, des oies d'Egypte ou du Canada.

Avec environ 400 membres, qui ont acquitté un droit d'entrée en plus de la cotisation annuelle, le Golf Club de Hulencourt grandit à son rythme, loin du brouhaha des villes. «C'est un véritable luxe de pouvoir jouer sans réservation ou presque. A terme, si le nombre de membres est suffisant, nous pourrions ajouter neuf trous supplémentaires pour conserver cet esprit », précise Patrick Solvay.

L'esprit. Il est essentiel à Hulencourt. Certains le trouveront un peu vieux jeu avec l'interdiction, par exemple, de jouer en jeans. En réalité, il met en exergue des valeurs historiques du golf: le respect des règles, l'étiquette, la convivialité, le sens de l'accueil ou le fair-play. Aux tournois commerciaux, il préfère les prix offerts par les membres. Et le magnifique Club House, véritable coeur du club, est un passage obligé. «C'est là qu'on fait connaissance, qu'on rencontre les nouveaux membres, qu'on s'imprègne de l'identité du club », ajoute Patrick Solvay.

A ceux qui le disent trop fermé, Hulencourt vient d'apporter un joli démenti. Grâce à la Members Academy, dirigée par Fabrice Masson, des débutants peuvent désormais s'initier aux joies du golf et suivre des cours sans être membres et à des prix très démocratiques.

© Les Sports 2005