Les Interclubs nationaux 2007, qui ont réuni 347 équipes et dont les finales des divisions 1 se sont déroulées pour la quatrième année consécutive au Royal Golf Club du Zoute, resteront gravés dans les annales. Et ce, principalement grâce au succès, historique, du club de Keerbergen (Brabant flamand) qui a vaincu 4-3 les champions en titre de Waterloo suite à un eagle (3 sur un par 5) de Rutger D'Hondt sur le 23e trou du match décisif face à Sébastien Wulf. D'Hondt (20 ans) et Xavier Feyaerts (19 ans) furent les grands artisans de ce succès puisque, après avoir remporté leur foursome face à la paire redoutable Relecom-Watremez, ils ont gagné chacun leur single, Didier Dijkmans glanant aussi un point contre Gaël Seegmuller.

"Nous sommes très fiers d'avoir remporté notre premier titre avec tous des jeunes joueurs issus du club (excepté Xavier Feyaerts arrivé il y a trois ans) et une moyenne d'âge de 22 ans. C'est d'autant plus beau que c'était sans doute notre dernière occasion, vu que Feyaerts va étudier aux Etats-Unis l'an prochain et que Didier Dijkmans va sans doute passer pro", nous commentait Jacky Molignaux, président de Keerbergen. Rutger D'Hondt gardait, quant à lui, la tête froide, sous son épaisse chevelure, après son petit exploit du jour. "Après une montée d'adrénaline au 19e trou, où j'ai raté un putt de 1,5m pour la victoire, je n'avais plus de stress ! Je me sentais sur un nuage, alors que j'avais déjà gagné en play-off au 20e trou la semaine précédente contre Christophe Lagers (Antwerp). C'est mon premier eagle en interclubs, un putt de 5 m bord de green qui est tombé au meilleur moment...", nous commentait-il avant de fêter dignement, comme il se doit, ce titre conquis de haute lutte.

Du côté waterlootois, le capitaine du club Peter Wulf, qui remplissait aussi les fonctions de capitaine des Messieurs I, ne se montrait pas trop déçu suite à cette issue fatale. "Ce match fut une excellente propagande pour le golf belge, une très belle bagarre avec beaucoup de fair-play. On s'attendait à une grande résistance de Keerbergen qui a fait beaucoup de progrès, vu que ces jeunes joueurs avaient battu 7-0 en demi-finales Rinkven (champion en 2005 et finaliste en 2006, NdlR) . Dans ces conditions, je n'ai rien à reprocher à mes joueurs. Pierre Relecom a gagné facilement contre Kevin Hesbois, nos "vieux" se sont bien battus avec une victoire pour Michael Jones en single et une autre de Nicolas De Wagheneire avec mon fils Sébastien en foursomes. On remettra cela l'an prochain pour être fidèle au rendez-vous au Zoute..."

Marée rouge... en dames

Excepté en Messieurs I, la marée rouge waterlootoise a, en effet, bien eu lieu à nouveau cette année puisque les trois autres équipes, ayant atteint la finale (dames I, II et III), ont remporté le titre national. En Dames I, les Waterlootoises ont ainsi conservé leur titre en s'imposant 4 1/2-2 1/2 contre le Sart-Tilman qui a offert une belle résistance après la perte des deux foursomes matinaux. A noter que les Liégeois se sont consolés en remportant le titre en Messieurs II, le point décisif étant apporté par Cédric Eymael au 19e contre Bertrand Mommaerts (Rigenée).