Incroyable mais vrai : la pluie s’est invitée dans le désert à l’occasion du deuxième tour du Saudi international (European Tour) qui se dispute sur le parcours du Royal Greens (par 70) à King Abdullah Economic City. Le jeu a été interrompu durant deux heures et les dernières parties n’ont donc pu se terminer dans les temps. Elles reprendront ce samedi matin et le troisième tour se déroulera dans la foulée.

Thomas Pieters a pu clôturer juste avant la tombée de la nuit. L’Anversois a rentré un score de 71 (trois birdies, deux bogeys et un double bogey) pour un total de 4 sous le par après 36 trous. Il occupe la 23e place et est assuré de passer le cut. Thomas Detry est également à -4 mais le Bruxellois devra encore boucler sept trous ce samedi matin.

Le Néo-Zélandais Ryan Fox est en tête à 10 sous le par, à égalité avec l’Ecossais Stephen Gallacher (qui a encore 6 trous à jouer. Tommy Fleetwood et Dustin Johnson sont, parmi d’autres, en embuscade à -8. Le Norvégien Viktor Hovland (notre photo) a également affiché ses ambitions (-6). En tête la veille grâce à score de 61, David Horsey avait, lui, déjà concédé deux bogeys lorsque le deuxième tour a été ajourné.