HILVERSUM Un mois à peine après avoir terminé 5e au Trophée Lancôme, Nicolas Colsaerts se trouvait en position favorable sur une épreuve du circuit européen avant d'entamer le dernier parcours dominical de vérité. Cette fois du côté d'Hilversum, théâtre depuis jeudi de l'Open des Pays-Bas doté de 1.000.000€.

Samedi, le jeune Ucclois de 20 ans avait rentré en effet une superbe carte de 66 (5 birdies, un bogey) pour remonter à la cinquième place provisoire, à trois coups du leadership occupé par le Danois Soren Hansen, lui aussi auteur d'un tour en 66 coups.

Il n'a cependant pas réussi à confirmer hier. Après avoir pourtant débuté par un birdie sur le premier trou, le rapprochant un peu plus du nirvana, il accumula ensuite les mauvais coups. Principalement au putting, où il commit trois fois trois putts et ne rentra pas ceux d'une distance de deux mètres. Son jeu, parfaitement en place les trois premiers jours (17 greens en regulation samedi!) s'essouffla progressivement, même s'il conserva sur l'ensemble du tournoi une moyenne de 301 yards au drive, digne des meilleurs golfeurs planétaires.

Mais sur le parcours étroit d'Hilversum, le moindre écart ne pardonne pas. Nicolas Colsaerts l'a malheureusement appris à ses dépens. Gageons cependant que cette seconde expérience au plus haut niveau lors d'un ultime parcours lui servira amplement dans un proche avenir.

Quoi qu'il en soit, suite à sa dernière carte de 75 (2 birdies, 7 bogeys) le reléguant en 31e position, le joueur du Royal Waterloo a raté une belle occasion de se rapprocher de la finale de l'European Tour. À savoir le Volvo Masters d'Andalousie, disputé du 30 octobre au 2 novembre sur le parcours prestigieux de Valderrama. Pour être automatiquement qualifié, une place dans le Top 60 de l'Ordre du mérite européen est en effet indispensable. Or, avec (tout de même...) 275.000€ de prize-money engrangés depuis le début de la saison, Nicolas Colsaerts occupe la 73e position de ce ranking. Les deux prochains tournois, se déroulant en Espagne, seront dès lors déterminants. Tout comme pour Le Knokkois Nicolas Vanhootegem, 70e à Hilversum après deux derniers tours très moyens, qui tentera quant à lui d'y accrocher sur le fil sa carte pour l'European Tour 2003. Sans quoi il sera obligé de passer par l'épreuve infernale des six derniers tours de la Qualifying School.

Lafeber avec Vanstiphout

Du côté d'Amsterdam, la victoire est revenue finalement au Hollandais Maarten Lafeber (28 ans), tombant dans les bras de son coach mental, notre compatriote Jos Vanstiphout, après un final à suspense. Avec une dernière carte de 67 pour un total de 267, soit 13 sous le par, Lafeber, deuxième samedi après une excellente carte de 64, a remporté son premier tournoi sur le circuit en devançant d'un coup le Danois Soren Hansen et le Suédois Mathias Gronberg. Cet ami de longue date de Didier de Vooght, qui habite près d'Amsterdam, devient le premier Néerlandais à remporter l'Open des Pays-Bas depuis Joop Ruhl en 1947. Après le succès de Robert-Jan Derksen à l'Open de Dubaï, c'est la première fois que deux joueurs hollandais s'imposent la même année sur le circuit.

© Les Sports 2003