Dix-huit mois après son dernier succès au WGC de Shanghaï, Rory McIlroy a renoué avec la victoire. Le Nord-Irlandais a remporté dimanche le Wells Fargo Championship qui s’est disputé sur le parcours de Quail Hollow, à Charlotte. C’est son troisième sacre dans ce tournoi où il s’était déjà imposé en 2010 et 2015.

Grâce à un dernier tour très solide bouclé en 68, il devance d'un coup le Mexicain Abraham Ancer. Le Norvégien Viktor Hovland et l'Américain Keith Mitchell, leader avant le dernier tour, suivent à deux longueurs.

Ce succès tombe à point nommé pour l’ancien n°1 mondial qui commençait, tout doucement, à se poser quelques questions. En quête de bonnes sensations, Rory avait tenté, ces derniers mois, de modifier son swing pour gagner encore en longueur, histoire de défier Bryson DeChambeau. A Charlotte, sur un parcours très sélectif, il est revenu à son style traditionnel pour s’imposer. Et son putting retrouvé a fait la différence sur les greens. Malgré une dernière frayeur sur le 18, où il a droppé sa balle qui jouxtait l’obstacle d’eau, le Nord-Irlandais a soulevé le 19è trophée de sa carrière sur le PGA Tour. «Je commençais à trouver le temps long » souriait-il, ravi de partager sa victoire avec le nombreux public enfin présent le long des fairways.

Désormais Rory a les yeux rivés vers le PGA Championship, deuxième Major de la saison qui débutera à Kiawa Island dans dix jours.