Le suspense est servi show au DP World Championship, bouquet final de l’European Tour qui se déroule sur le parcours « Earth Course » (par 72), à Dubaï. A l’aube du dernier tour, trois joueurs se partagent la première place à 10 coups sous le par : l’Américain Patrick Reed et les Anglais Matthew Fitzpatrick (notre photo) et Patrick Canter. En tête après 36 trous, Reed a connu un samedi plus compliqué et a dû réussir birdie sur le dernier trou pour sauver son leadership.

Les trois premiers n’ont qu’un coup d’avance sur l’Espagnol Adri Arnaus, le Norvégien Viktor Hovland, l’Ecossais Robert Macintyre et l’Anglais Lee Westwood. Bref, la dernière journée s’annonce passionnante et très indécise.

Pour les deux joueurs belges engagés dans l’épreuve, il n’est malheureusement plus question de lutter pour la victoire. Auteur d’une mauvaise carte de 75 ce samedi, Thomas Pieters totalise un score global dans le par. Il partage la 39è place avec son pote Thomas Detry qui a rentré un bon 69 (cinq birdies, deux bogeys) lors de ce troisième tour. Les deux Thomas s’efforceront, ce dimanche, de gravir quelques positions pour accrocher l’une ou l’autre place d’honneur. Avec ses 8 millions de dollars de prize money, le DP World est le tournoi le mieux doté de l’année.