La championne anversoise possède cinq coups d’avance avant le dernier tour du tournoi australien de Dubbo.

Manon De Roey persiste et signe ! La joueuse anversoise a conforté, ce samedi, sa première place au « Women’s New Open » qui se dispute sur le parcours de Dubbo (par 72), en Australie. Très solide dans tous les compartiments de son jeu, la n°1 belge a rendu une superbe carte de 66 qui lui permet d’avoir désormais cinq coups d’avance au classement. « A présent, il va falloir bien gérer le dernier tour » confiait-elle, un grand sourire aux lèvres.

Manon De Roey n’a jamais encore réussi à remporter un tournoi sur le Ladies European Tour, la D1 du circuit européen. Un succès à Dubbo lui permettrait de franchir un nouveau cap dans sa carrière et de quasiment assurer sa qualification pour les prochains Jeux Olympiques de Tokyo.

Lors du troisième tour, Manon a, en tout cas, affiché une grande confiance. « Je me suis souvent retrouvée dans les arbres mais j’ai réussi à m’en sortir. C’est bon signe » ajoutait-elle. De fait, avec un seul bogey sur sa carte (pour 7 birdies), elle a clairement maîtrisé son sujet et fait le plein de bonne sensations.

Avec un total de 15 coups sous le par et cinq longueurs d’avance sur la Suédoise Julia Engstrom, elle possède un confortable matelas de sécurité. Mais on sait qu’un dernier tour est toujours compliqué à gérer. Espérons juste qu’elle ne se fera pas rattraper par l’émotion. Le tournoi de Dubbo est doté de 210.000 euros de prize money.