Bien dans son swing (80 % de fairways touchés), en pilotage automatique sur les greens, le tenant du titre a parfaitement maîtrisé son sujet, réussissant quatre birdies, ne concédant pas le moindre bogey et se positionnant idéalement pour la suite du tournoi.

Retardée par deux heures de pluies diluviennes, cette journée d’ouverture n’a pas pu se terminer avant la tombée de la nuit. En haut du leaderboard, l’Anglais Paul Casey menait le bal à -7 (5 birdies et 1 eagle) avec deux coups d’avance sur les Américains Webb Simpson et Xander Schauffele. Trop irrégulier au drive, Bryson De Chambeau (70) était un peu plus loin en raison notamment d’un vilain double bogey sur le trou n°13. Mais de nombreux favoris n’avaient pas pu terminer leur parcours dans les délais, à l’image de Justin Thomas auteur de quatre birdies sur ses cinq premiers trous ! Ils auront double dose ce vendredi avec, à la clé, une météo qui s’annonce plus clémente. Voilà qui redonnera au parcours géorgien ses particularités habituelles. Hier, la pluie avait rendu les greens très souples et bien plus lents qu’à l’habitude. Qu’on se le dise : ce premier Masters automnal et à huis clos ne fait que commencer !