Cette période de l’année réussit décidément bien à Nicolas Colsaerts. En octobre 2019, rappelez-vous, le champion belge avait remporté l’Open de France sur le parcours du Golf National, près de Paris. Et il se retrouve, un an plus tard, en position idéale pour remettre le couvert lors de l’Open d’Italie (European Tour) qui se dispute sur le parcours du Chervo GC (par 72), près de Brescia!

A l’aube du dernier tour, Nico se retrouve, en tout cas, à la quatrième place du classement, à quatre petits coups des Anglais Ross McDowan et Laurie Canter, actuels leaders. C’est dire s’il aura un magnifique coup à jouer ce dimanche. Dans une position idéale d’outsider, le protégé de Michel Vanmeerbeek pourra lâcher ses coups sans trop calculer. Il n‘est jamais aussi redoutable que dans la position du chasseur et, à l’évidence, il a le parcours du Chervo GC dans l’œil. Et on sait que, pour sa confiance, c’est un élément très important.

Ce samedi, lors du « moving day », Colsaerts a fait preuve d’une remarquable régularité, signant une carte de 66 (6 birdies, pas le moindre bogey). Au général, il totalise 15 coups sous le par.

Pour rappel, Nicolas Colsaerts, 37 ans, a déjà inscrit trois tournois de l’European Tour à son tableau de chasse : l’Open de Chine en 2011, le Volvo Match Play de Finca Cortesin en 2012 et l’Open de France en 2019. Un quatrième sacre tomberait évidemment à point nommé.