Décidément, pour Thomas Detry, l’Open d’Autriche, qui s’est disputé sur le parcours du Diamond CC (par 72), aura été le tournoi de tous les excès. Jeudi, lors du premier tour, il signait le premier « hole in one » de sa carrière. Ce dimanche, en perdition, il rendait sa plus mauvaise carte sur l’European Tour : 82, soit 10 au-dessus du par !

Au départ de ce dernier tour, le jeune champion bruxellois (37è  à 9 coups de la tête) savait qu’il n’avait rien à perdre. Il se positionna donc en mode offensif. La stratégie porta d’abord ses fruits avec un eagle sur le premier trou, puis deux birdies sur les trous 3 et 7. Mais la suite fut bien moins glorieuse avec un bogey au 9 et au 10 et un double bogey au 12. Largué au classement, frustré, démotivé et beaucoup trop impatient, Detry perdit alors toute sa concentration. Sur le trou n°14 (un par 3), il collectionna les malheurs et mit 10 coups pour rentrer sa balle dans le trou. Du jamais vu ! Et rebelote sur le dernier trou (encore un par 3) où il signa un quintuple bogey !

A l’arrivée, le joueur belge termine 71è. Rien de très grave, bien sûr, car ce tournoi n’était pas très important dans sa saison. Mais il est clair qu’il devra rapidement tirer les leçons de cette défaillance hallucinante.

La victoire est revenue à l'l'Américain John Catlin, vainqueur en playoff de l'Allemand Maximilian Kieffer. C'est son troisième titre sur l'European Tour.