Le Bruxellois a rentré une première carte de 3 sous le par et se situe à 3 coups de la tête.

Nicolas Colsaerts a pris, ce jeudi, un bon départ à l’Open d’Oman, tournoi de l’European Tour qui se dispute sur le parcours Al Mouj Golf (par 72), à Muscat. Parti tôt matin, le Belgian Bomber a signé une carte de 68 riche de quatre birdies et d’un seul bogey. Au terme du premier tour, il occupe la treizième place du classement à trois coups de la tête. Thomas Detry a rentré, de son côté, un score de 71 (-1) avec trois birdies et deux bogeys. Ce résultat lui permet de se positionner dans le ventre mou, en 38è position. En revanche, Thomas Pieters, cité parmi les grandissimes favoris du tournoi, a connu une entrée en matière plus difficile. Trop irrégulier, l’Anversois a dû se satisfaire d’une carte de 74 avec quatre birdies mais six bogeys. Il a été souvent malchanceux au putting, manquant notamment d’un rien deux birdies sur ses deux derniers trous. Pour l’heure, le n°1 belge pointe à la 102è place du classement mais on sait qu’en golf tout peut aller très vite. Dès ce vendredi, Pieters aura l’occasion de remonter au classement et, peut-être, de se replacer pour la lutte pour la victoire.

C’est le jeune champion italien Guido Migliozzi qui occupe la tête après cette journée initiale. Bien en swing, le lauréat du dernier Belgian Knockout de Rinkven a signé une carte de 66 (6 birdies et pas le moindre bogey). Il compte un coup d’avance sur le Sud-Africain Brandon Stone, le Sud-Coréen Lee et le jeune talent norvégien Rasmus Höjgaard, 19 ans et déjà vainqueur de l’Open de l’ile Maurice en 2019. Notons que les Italiens Lorenzo Gagli et Edoardo Molinari, qui avaient été mis en quarantaine avant le tournoi suite à une possible infection au coronavirus, ont rassuré leurs supporters avec des scores de 3 et 2 sous le par .