Le PGA Tour 2010 reprend ses droits, dès ce jeudi, dans le cadre du SBS Championship doté de 5 600 000 $ et disputé à Kapalua (Hawaï).

Lors de cette épreuve rassemblant 28 joueurs victorieux sur le PGA Tour l’an dernier et dont le "defending champion" est l’Australien Geoff Ogilvy, le grand absent sera bien évidemment Tiger Woods. Le n°1 mondial, en proie à une grave crise extrasportive suite à ses frasques extraconjugales, n’a toujours pas annoncé le moment où il reviendrait à la compétition. Cela devrait durer encore quelques semaines, voire quelques mois, le temps nécessaire à mettre de l’ordre dans sa vie privée, et de trouver plus que probablement un compromis avec son épouse suédoise Elin Nordegren. Comme nous le signalions dans une précédente édition, il nous étonnerait cependant que Woods ne se retrouve pas au tee n°1 du parcours d’Augusta dans le cadre du Masters, première levée du Grand Chelem 2010 programmée du 8 au 11 avril.

En attendant, le n°1 mondial, qui ne risque pas de perdre sa place dans les prochains mois - il possède une avance très confortable à ce niveau sur son dauphin actuel, Phil Mickelson -, continue à accumuler les mauvaises nouvelles en matière de sponsoring. L’opérateur de télécommunications américain AT&T a, en effet, annoncé, jeudi dernier, qu’il mettait fin à son partenariat, imitant la société de conseil Accenture. Woods conserve cependant la confiance d’autres sponsors "historiques", tels Nike, le fabricant suisse de montres Tag Heuer, et la multinationale californienne de jeu vidéo Electronic Arts.

Reste à voir à quel niveau reviendra le meilleur joueur de tous les temps, encore élu joueur de l’année 2009 par ses pairs, il y a quelques semaines. Interrogé à ce sujet par la BBC, l’Ecossais Colin Montgomerie, capitaine de l’équipe européenne de Ryder Cup, est convaincu que l’Américain sera en mesure de surmonter ses problèmes conjugaux et remportera d’autres tournois majeurs. Pour rappel, son compteur est toujours bloqué à 14, alors que le record de Jack Nicklaus est de 18. Mais Montgomerie doute que Woods redevienne le joueur dominant qu’il a été au lors de la dernière décennie.

Quoi qu’il en soit, ses adversaires ne se poseront pas de questions existentielles au moment d’aborder cette saison 2010 à Hawaï. Si Mickelson et Henrik Stenson (vainqueur du Players Championship) seront également absents, les quatre vainqueurs d’un major en 2009 (Angel Cabrera, Lucas Glover, Stewart Cink et Y.E. Yang) seront bien au départ, de même que Steve Stricker (n°3 mondial) ou encore le Sud-Africain Retief Goosen. A noter que seuls l’Anglais Paul Casey et l’Ecossais Martin Laird défendront leurs chances au niveau des Européens.