Dustin Johnson a honoré son statut de numéro un mondial et a remporté, sans trembler, le Saudi International (European Tour) qui s’est déroulé sur le parcours du Royal Greens (par 70) à King Abudullah City. C’est son deuxième succès en trois éditions de ce tournoi saoudien.

Très solide durant les quatre tours, l’Américain a terminé le tournoi à 15 sous le par avec deux coups d’avance sur son compatriote Tony Finau et l’Anglais Justin Rose. Longtemps dans la roue de D.J., le Français Victor Perez finit en quatrième position à -12.

Côté belge, Thomas Pieters termine à une très belle dixième place grâce à un dernier tour bouclé en 66 coups (un eagle, quatre birdies et deux bogeys) pour un total de 10 sous le par. Il s’agit d’une excellente performance pour le joueur anversois dont la préparation à cette saison 2021 a, rappelons-le, été freinée par une fracture à l’auriculaire fin décembre. Peu à peu, Pieters retrouve clairement son meilleur niveau. Ce Top 10 dans un tournoi très relevé va lui permettre de marquer de bons points au ranking mondial, à la Race to Dubaï et à la course à la Ryder Cup. Elle va surtout augmenter sa confiance pour la suite de la saison.

Thomas Detry a, pour sa part, dû se contenter de la 53ème place avec un total de +1. Le Bruxellois a désormais les yeux rivés vers la Floride où il disputera, à la fin du mois, son premier tournoi WGC.