Nicolas Colsaerts dispute à partir de ce jeudi le Seve Trophy, épreuve opposant à St-Nom-La-Bretèche (Paris) dix joueurs d’Europe continentale à dix joueurs britanniques, ces derniers étant tenants du titre. Au programme : 5 Fourballs jeudi et vendredi, deux sessions de quatre Foursomes samedi et dix singles dimanche. Colsaerts jouera son premier Fourballs (départ à 12h35) avec Gonzalo Fernandez-Castano, qui remplace Peter Hanson (blessé). La paire belgo-espagnole affrontera les Ecossais Marc Warren/Scott Jamieson. 

Si les ténors européens (McIlroy, Rose, Donald, Stenson, Garcia, McDowell, Westwood, Poulter et Kaymer) ont décidé de faire l’impasse sur ce tournoi après une saison éprouvante sur le PGA Tour, le “Belgian Bomber” tenait quant à lui à se retrouver dans l’équipe dirigée par José Maria Olazabal. “Le Seve Trophy est important à mes yeux. J’aime bien la formule, alors qu’on n’a beaucoup d’occasions de jouer en équipes et en match play durant la saison”, nous commentait Nicolas dimanche lors des Kings of Golf au Zoute, où son partenaire était l’Ecossais Sam Torrance… capitaine de l’équipe britannique ! 

De là à prétendre que le Seve Trophy est un passage obligé en vue de la Ryder Cup, il y a un pas que Colsaerts ne franchit pas. “La pression n’est évidemment pas du tout la même. Pour être à nouveau dans l’équipe européenne à Gleneagles en 2014, je devrai de toute façon faire une grosse saison, à commencer par les prochains tournois en Chine où il y a déjà beaucoup de points à prendre. ”