Tiger Woods a perdu sa place de numéro un mondial lundi au profit du Fidjien Vijay Singh. En rendant une dernière carte de 69, Vijay Singh a signé sa sixième victoire de la saison et a laissé à trois coups derrière Tiger Woods et le tenant du titre Adam Scott lundi lors du tournoi de la Deutsche Bank à Norton dans le Massachusetts (6.780m, par-71). Au passage, Singh empoche 900.000 dollars.

Avec des gains cumulés d’une valeur totale de près de 7,9 millions de dollars pour cette saison, Singh n’avait besoin que d’une seule chose: se retrouver simplement devant Tiger Woods pour rafler la première place du classement. Tiger Woods était numéro un depuis plus de cinq ans et une période record de 264 semaines consécutives . "Ce n’est pas si mal, n’est-ce pas?" a demandé Tiger Woods évoquant ces cinq années de leadership. "J’ai fait une belle série", a souligné le golfeur américain qui était numéro un mondial depuis le 8 août 1999.

"C’est génial. J’ai hâte de fêter cela", a dit de son côté un Vijay Singh aux anges. Cette saison, le Fidjien a remporté six compétitions dont l’USPGA, championnat du circuit professionnel américain et quatrième levée du Grand Chelem qui se disputait sur le parcours de Whistling Straits dans le Wisconsin.