Décidément, Thomas Detry est abonné aux places d’honneur. Le jeune champion belge espérait soulever son premier trophée sur l’European Tour à l’occasion du Celtic Classic qui s’est disputé sur le parcours du Celtic Manor (par 71) au Pays de Galles. Mais il a dû, à nouveau, se satisfaire de la deuxième place derrière l’Anglais Sam Horsfield qui l’avait déjà battu, voici deux semaines, au Hero Open.

Detry n’a pas grand-chose à se reprocher. Il a été d’une régularité et d’une solidité exemplaires tout au long des quatre tours (16 sous le par), ne concédant que deux bogeys sur les 72 trous du tournoi ! A l’arrivée, à la tombée de la nuit, il échoue à deux petits coups d’un adversaire en état de grâce.

Le protégé de Jérôme Theunis et Michel Vanmeerbeek sera sans doute un peu déçu de ce résultat. Mais il a se consolera vite : cette deuxième place lui permet en effet d’assurer définitivement sa qualification pour l’US Open qui se disputera, en septembre, à New York. Ce sera le premier Grand Chelem de sa carrière et, sans doute, un tremplin pour une nouvelle progression dans la hiérarchie. Entrer dans le Top 100 mondial et disputer un premier Major : le Bruxellois atteint, un à un, ses objectifs. Nul doute que la première victoire sur le circuit n’est plus très loin.

Thomas Pieters peut également être très satisfait de son tournoi. L’Anversois termine finalement à la troisième place (-15). Après cinq mois sans jouer la moindre compétition officielle, c’est une remarquable performance. Sans un triple bogey, lors du troisième tour, il aurait clairement pu revendiquer la victoire. Mais, pour lui aussi, tous les paramètres sont plus que jamais au vert !