Golf

Thomas Pieters et Nicolas Colsaerts ont connu une première journée difficile sur le parcours anversois de Rinkven

Thomas Detry a bien commencé le Belgian Knockout (European Tour) qui se dispute sur le parcours de Rinkven (par 71), près d’Anvers. Lors du premier tour, le jeune champion bruxellois - qui rêve d’une première victoire sur le premier circuit européen - a signé une carte de 67 (5 birdies, 1 bogey) et se positionne dans le Top 10.

Thomas Pieters et Nicolas Colsaerts ont, en revanche, loupé leur démarrage. Visiblement fatigué et nerveux, l’Anversois a rentré une carte de 77 (+6) qui le positionne à l’avant-dernière place ! Le Bruxellois a, de son côté, signé un score de 74. Les deux champions belges devront se réveiller, ce vendredi, s’ils veulent se qualifier pour la phase finale qui se déroulera ce week-end. La mission n’est pas impossible mais nos deux ex-joueurs de Ryder Cup n’ont plus beaucoup de marge d’erreur !

Pour rappel, cet Open de Belgique new look propose un format hybride avec deux premiers tours en « stroke play » et, ensuite, un tableau en élimination directe (« match play » sur 9 trous avec addition des coups) pour les 64 joueurs qualifiés après le cut.

Les autres pros belges ont connu, ce jeudi, des fortunes diverses, à l’image de Kevin Hesbois (-3), Hugues Joannes (+2) et Christopher Mivis (+4). Les amateurs, qui bénéficiaient d’une wild card, ont bien limité la casse : Alan De Bondt (par), Yente Van Doren (+3), Matthis Besart (+3) et Jean de Wouters (+5).

En état de grâce, le jeune Suédois Anton Karlsson est en tête grâce à une carte de 63 (-8).