Le Bruxellois, 28 ans, a débuté par la deuxième moitié du parcours et a dû inscrire un bogey sur sa carte au seizième trou. Sur les trous 1 et 2, il a réussi des birdies, mais a concédé un double bogey sur le troisième trou. Sur ses six derniers trous, Detry a réalisé cinq birdies, ce qui lui a permis de réaliser un tour de 68 coups, quatre sous le par. Detry devance d'un coup le Chinois Ashun Wu, le Suédois Alexander Björk, l'Anglais Ashley Chesters et l'Écossais David Law. "C'est un parcours vraiment difficile", a expliqué Detry. "Il ressemble à ceux où se déroulent les majors. Les neuf premiers trous se sont déroulés sans problème, une erreur au seizième trou m'a coûté un bogey. Sur les neuf trous suivants, je me suis mis en route avec deux birdies, après quoi j'ai encaissé un double bogey sur le trou le plus facile. Après un push sur le quatrième trou, j'ai terminé mon tour avec quatre birdies. J'ai joué le championnat US PGA il y a deux semaines et l'approche est similaire. Il faut garder la balle sur les fairways sinon on est pénalisé. D'une certaine manière, c'est le genre de golf qui me convient le mieux. J'ai souvent du mal avec les parcours faciles où l'on est obligé de faire des birdies pour ne pas perdre de terrain. C'est une approche totalement différente sur ce terrain. J'ai touché douze fairways aujourd'hui et j'en suis assez content. J'attends avec impatience les prochains jours." Le tournoi, qui a exceptionnellement commencé un samedi, se joue en trois tours et se termine le lundi en raison des mesures anti-coronavirus allemandes.