Cinq mois après avoir disputé son dernier tournoi, Thomas Pieters fait son retour à la compétition, ce jeudi, à l’occasion du Celtic Classic (European Tour) qui se dispute à Newport, au Pays de Galles.

Le champion anversois retrouve le circuit européen avec le moral au zénith. Et pour cause : il vient d’être papa pour la première fois. Sa compagne Stefanie a donné naissance à une adorable petite Laurence. Et Thomas n’a jamais été aussi heureux ! Il aurait pu renouer avec la compétition plus tôt et participer, même, au PGA Championship de San Francisco, la semaine dernière. Mais il a préféré privilégier la famille et savourer pleinement le moment.

Le voilà fin prêt à reprendre le chemin des greens et des birdies ! Certes, il manquera sans doute un peu de rythme au début. Mais il s’est néanmoins très bien préparé ces dernières semaines. On l’a vu régulièrement travailler son swing, avec son coach Jérôme Theunis, sur les parcours de Rinkven (son Home Club) et du Bernardus (un nouveau club aux infrastructures remarquables aux Pays-Bas). Et on sait que Thomas, champion doué qui joue beaucoup à l’intuition, est parfaitement capable de signer un coup d’éclat, fût-ce sans beaucoup d’entraînement.

Epanoui, bien dans sa peau, doté d’une nouvelle philosophie, le n°1 belge espère donc frapper, d’entrée, un grand coup pour dédier un premier trophée à sa petite fille. On sait que la paternité a donné des ailes à de nombreux champions. On suivra donc avec grand intérêt les résultats de papa Thomas dans les prochains mois!

Nicolas Colsaerts et Thomas Detry participent aussi à ce Celtic Classic, quatrième levée de la tournée UK Swing. Le parcours du Celtic Manor (théâtre de la Ryder Cup en 2010) rappellera d’ailleurs de bons souvenirs au Belgian Bomber. C’est en effet sur ce terrain qu’il avait réussi, en 2014, sur le trou n°18, un drive record mesuré à 408 mètres !