L’Américain, désormais n°5 mondial, est abonné aux victoires le jour de la fête des pères.

Webb Simpson, papa de cinq enfants, apprécie décidément les traditions familiales. En 2012, le champion américain avait déjà remporté, lors de la fête des pères, l’US Open. Et il a remis le couvert ce dimanche en s’adjugeant, de haute lutte et au bout de la nuit, le RBC Heritage qui se disputait sur le parcours de Harbour Town, à Hilton Head (Caroline du Sud). Pour l’anecdote, il avait également gagné, en 2008, un tournoi du PGA Tour le jour de la fête des mères !

Ce septième titre professionnel permet à Webb Simpson, 34 ans, de se hisser dans le Top 5 mondial et de prendre carrément la tête de la FedEx Cup, le classement annuel du golf américain. Il sécurise aussi, de cette façon, sa promotion au sein de l’équipe américaine de Ryder Cup, si l’épreuve a bel et bien lieu en septembre.

Deuxième tournoi de l’ère post-Covid, le RBC Heritage a tenu, en tout cas, toutes ses promesses avec un improbable suspense lors d’une dernière journée marquée par un terrible orage qui a interrompu les parties pendants plus de deux heures. C’est grâce à une fin de parcours impressionnante (5 birdies sur les 7 derniers trous) que Simpson a conservé, in fine, un coup d’avance sur le Mexicain Abraham Ancer et deux sur l’Américain Daniel Berger (vainqueur la semaine passée) et l’Anglais Tyrell Hatton (longtemps leader). Il s’impose avec un score de 22 sous le par qui en dit long sur le niveau de jeu affiché durant les quatre tours.

Le numéro un mondial Rory McIlroy a été décevant et termine à la 41e place. Jon Rahm, son dauphin au ranking, n’a pas fait beaucoup mieux (33e). Notons les belles performances de Justin Thomas (auteur d’un 63 le dernier jour), de Sergio Garcia (qui signe son premier Top 5 sur le circuit américain depuis sa victoire au Masters en 2017) et de Brooks Koepka (qui monte peu à peu en puissance).

L’Américain Bryson deChambeau, dont la métamorphose physique (il a pris alimente 15 kilos de muscles durant le lockdown) alimente bien des conversations dans les coulisses, a accroché un nouveau Top 10.

Cette semaine, les stars du swing US disputeront le Travelers Championship sur le parcours du TPC River Highlands, dessiné par Pete Dye. Le tournoi aura toujours lieu à huis clos.