C’est l’un des tournois les plus atypiques et les plus attendus de la saison. Le WGC Championship, qui débute ce mercredi sur le parcours de l’Austin GC, au Texas, se dispute, en effet, selon la formule du « match play », chère à la Ryder Cup. Spectacle et frissons garantis !

Doté de 10,5 millions de dollars de prize money, le tournoi est réservé aux 64 premiers joueurs du ranking mondial. Cinq d’entre eux (Koepka, Woodland, Scott, Rose et, bien sûr, Tiger Woods) ont dû déclarer forfait et ont été remplacés par les suivants sur la liste. Thomas Pieters et Thomas Detry ont, un moment, espéré pouvoir figurer parmi les repêchés mais leur classement ne leur a finalement pas permis d’intégrer le tableau final. Les deux champions belges se consoleront en participant, cette semaine, au Puntacana Championship (PGA Tour) qui a lieu sur le magnifique parcours du Corales GC, en République Dominicaine.

Mais revenons au WGC Match Play qui s’annonce passionnant avec, en têtes d’affiche, Dustin Johnson, Justin Thomas, Jon Rahm, Bryson Dechambeau et Rory McIroy. La phase de poule (16 groupes de 4 joueurs) se jouera de mercredi à vendedi et permettra aux seize vainqueurs de se qualifier pour les huitièmes de finale. Ceux-ci se joueront en élimination directe, comme en tennis.

A six mois de la Ryder Cup de Whistling Straits, le tournoi sera évidemment intéressant à suivre pour Steve Stricker et Padraig Harrington, les deux capitaines. Avec Tirell Hatton, Sergio Garcia, Matt Wallace et Lee Westwood, le Groupe 8 sera notamment très instructif pour le capitaine européen.

Le « match play » est un format très différent du traditionnel « stroke play ». Il favorise, sur le papier, les attaquants. Mais, pour s’imposer, le joueur doit aussi faire preuve de sagesse et de stratégie. L’important est de gagner le trou, peu importe le score. Bref, c’est une formule traditionnellement riche en renversements de situation qui devrait générer un vrai suspense.

La composition des poules :

Groupe 1 : Dustin Johnson (n° 1) / Kevin Na (28) / Robert MacIntyre (41) / Adam Long (61)

Groupe 2 : Justin Thomas (2) / Louis Oosthuizen (22) / Kevin Kisner (34) / Matt Kuchar (52)

Groupe 3 : Jon Rahm (3) / Ryan Palmer (24) / Shane Lowry (38) / Sebastián Muñoz (56)

Groupe 4 : Collin Morikawa (4) / Billy Horschel (32) / Max Homa (35) / J.T. Poston (63)

Groupe 5 : Bryson DeChambeau (5) / Tommy Fleetwood (21) / Si Woo Kim (45) /Antoine Rozner (58)

Groupe 6 : Xander Schauffele (6) / Scottie Scheffler (30) / Jason Day (44) / Andy Sullivan (57)

Groupe 7 : Patrick Reed (7) / Joaquin Niemann (26) / Christiaan Bezuidenhout (33) / Bubba Watson (55)

Groupe 8 : Tyrrell Hatton (8) / Lee Westwood (18) / Sergio Garcia (39) / Matt Wallace (51)

Groupe 9 : Webb Simpson (9) / Paul Casey (17) / Mackenzie Hughes (48) / Talor Gooch (59)

Groupe 10 : Patrick Cantlay (10) / Hideki Matsuyama (23) / Carlos Ortiz (42) / Brian Harman (54)

Groupe 11 : Rory McIlroy (11) / Cameron Smith (25) / Lanto Griffin (46) / Ian Poulter (60)

Groupe 12 : Tony Finau (12) / Jason Kokrak (29) / Will Zalatoris (40) / Dylan Frittelli (64)

Groupe 13 : Viktor Hovland (13) / Abraham Ancer (27) / Bernd Wiesberger (43) / Kevin Streelman (53)

Groupe 14 : Daniel Berger (14) / Harris English (19) / Brendon Todd (47) / Erik van Rooyen (62)

Groupe 15 : Matt Fitzpatrick (15) / Matthew Wolff (20) / Corey Conners (37) / Jordan Spieth (49)

Groupe 16 : Sungjae Im (16) / Victor Perez (31) / Marc Leishman (36) / Russell Henley (50).