Le Daring lâche prise

Le point en deuxième division où le Pingouin est toujours grand dominateur

Jean-François Jourdain

Aucun problème pour les trois premiers du classement ce week-end : ils ont gagné de concert sur des écarts qui ne laissent pas de place au doute. Le Pingouin a infligé au Baudouin un score de tennis (6-1) malgré trois buts annulés en première mi-temps. Ce fut longtemps 1-0 mais un deuxième but marqué sur pc avant le repos fit basculer la rencontre. Brulé (2), Bertrand (2), Perdaens et Deprez se partagèrent les buts nivellois, le but visiteur étant également inscrit par un défenseur local. contre son camp. Le Parc, seule équipe à avoir pris des points aux Nivellois cette saison, espérait bien infliger le même traitement au Watducks. Il lui a fallu déchanter, mais le score de 5-0 est extrêmement sévère. Il fallut en réalité un excellent Cédric Degrève dans les buts locaux pour éviter que le Parc prenne l'avance. Xavier Degrève et Ben Taylor donnèrent aux Brabançons une avance de deux buts. Le 3-0 réussi par Loïc Vandermeeren juste après le repos eut l'effet d'un coup d'assommoir sur les Auderghemois qui virent encore Ben Taylor creuser l'écart à deux reprises. Malines n'a guère eu de problèmes avec l'Ombrage (3-0) même si Yetty Krick trouve le score sévère. En première mi-temps chaque équipe rata la conversion d'un stroke. Malines domina et Sven De Groodt profita d'un pc pour ouvrir le score. Les Woluwéens durcirent leur résistance en 2e période, sans autre résultat que de voir Nicolas Siroux et Bram Schoonjans saler l'addition. Le Daring, en revanche, s'est laissé surprendre au Racing où Philippe De Munck a remis les pendules à l'heure après quelques performances désastreuses. Les Molenbeekois prirent l'avance au quart d'heure par Gilles Vander Schelde, mais Axel Klostermann égalisa sur pc avant le repos et en deuxième mi-temps, le Daring manqua de fraîcheur physique pour revendiquer davantage. Le Relax s'est sorti du piège de l'Amicale, à nouveau battue par un but d'écart (2-3). Guillaume Rutsaert ouvrit la marque sur pc mais Jérémy Muylaert égalisa. À la reprise, le Relax se détacha par Ch. Muschs et Rutsaert avant que Christophe Degryse ne remette du suspense dans la partie. Moins de suspense enfin à Huy où le Merlo a renoué avec le succès grâce à des buts de François Servaes et Raphaël Ghaye en deuxième mi-temps.