Le hockey belge est en fête

Le championnat était au repos ce week-end, pour laisser place à deux rencontres internationales et à la remise du stick d'or

Renaud Hermal

Le 11 novembre était inscrit en lettre rouge dans tous les agendas des hockeyeurs. En effet, la journée de samedi fut le théâtre de deux actes importants.

Le premier, sur le coup de 16 h. 30, fut l’inauguration au Stade Fallon de Woluwe St-Lambert du nouveau terrain sur lequel les équipes de la Rasante évolueront ainsi que toutes les équipes nationales (entraînement et match officiel). Pour rappel, c’est en 2002 que la Belgique accueillera le Champion’s Trophy (sorte de mini-Coupe du monde) et c’est à cet endroit qu’auront lieu ces festivités de niveau mondial. Enfin, plus tard dans la soirée, les sticks d’or, récompensant les meilleurs joueurs et joueuses de la défunte saison, ont été remis.

Chez les Dames, c’est Nazrin Ladha du Léopold qui été sacrée poursuivant ainsi la tradition qui veut qu’il faut être championne pour avoir droit à la récompense. Conny Zwaans du Dragons en sait quelque chose…

Chez les Messieurs, c’est le Louvaniste Thierry Renaer qui a décroché le gros lot devant les de Chaffoy, Mc Leod et autre Kholopov. C’est assurément mérité pour ce jeune joueur qui s’érige comme le futur porte-drapeau du hockey belge : mentalité exemplaire sur et en dehors du terrain, excellent défenseur et condition physique de très haut niveau.

Chez les espoirs, la palme est revenue au défenseur d’Uccle Sport, Thomas Vandenbalck. Là non plus ce n’est pas une surprise dans la mesure où il est rare que le poste de défenseur central soit confié à un très jeune joueur qui plus est dans une équipe qui a pour objectif d’être championne de Belgique.

QUESTIONS

Sur le terrain, les choses se sont tout aussi bien déroulées et le bilan de ces rencontres opposant la Belgique et la France nous est largement positif. Chez les filles de moins de 16 et 18, on compte trois victoires pour un nul alors que chez les garçons, les moins de 18 ans se sont montrés intransigeants, les moins de 16 ont par contre éprouvé plus de difficultés avec notamment une défaite 6-3.

Les Dames, qui ont refusé de participer au Champion’s Trophy 2002, se sont sans surprise inclinées face aux Françaises (2-0). C’était aussi le dernier match de Jean-Claude Moraux à la tête de l’équipe. Il a en effet décidé d’arrêter les frais devant si peu de motivation.

En début de soirée, c’était au tour des Messieurs d’affronter les Bleus. Grâce à des buts des jeunes Brooke (Wellington) et Luyckx (Uccle Sport), les Belges l’ont emporté, rassurant ainsi un public nombreux mais songeur quant aux possibilités de cette (trop) jeune équipe.