Le Wellington prend un bon bol d'air

R.H.

LA GANTOISE

1-3

WELLINGTON

C'était assurément le match à ne pas perdre entre ces deux équipes luttant pour leur maintien en division 1. Renforcé par ses deux Argentins, le Wellington a livré un match correct pour revenir avec les trois points de la victoire, synonymes de bouffée d'oxygène dans cette lutte stressante. Nous avons livré une rencontre à deux visages, explique Marcelo Orlando. En première mi-temps, nous avons fort bien appliqué les consignes et nous avons logiquement pris l'avance au marquoir et nous aurions même pu faire le break peu avant le repos.

La suite des événements ne fut pas des plus spectaculaires pour les spectateurs. Le Wellington laissa venir son adversaire qui allait se casser les dents sur la défense uccloise, il est vrai remarquablement orchestrée par Marco Riccardi.

Nous n'avons pas commis les mêmes erreurs que face à Louvain, poursuit l'Argentin, aphone après une rencontre intense. Nous avons reculé et laissé les initiatives à La Gantoise. Ce n'était plus à nous de faire le jeu. Dans l'ensemble, nous avons fait notre travail avec beaucoup de maturité malgré le jeune âge de l'équipe. C'est un point important.

Cela dit, Wuyts remit quelque peu les Gantois sur le droit chemin en convertissant un énième pc. Mais il était déjà trop tard d'autant qu'à quelques minutes de la fin, Lucas Rey fixa les chiffres à 1-3 au prix d'un pc magnifiquement négocié selon les deux parties. Voilà les Gantois au pied du mur. Sauront-ils réagir ?

© La Libre Belgique 2000