Pour les hockeyeurs aussi, c'est la rentrée. La fédération avait tenu à le rappeler en convoquant la presse pour présenter la nouvelle saison. Et même s'il ne s'est rien dit de particulièrement neuf, c'était une bonne occasion de faire le point sur les multiples changements décidés au cours de la dernière assemblée générale.

S'il faut en croire le président fédéral, Jean-Claude Leclef, la saison qui vient influencera le hockey belge de façon durable. Tout d'abord, la communautarisation de la fédération est entamée et se poursuivra; ensuite, les règles du championnat ont été modifiées : la Coupe de Belgique cessera d'être qualificative pour la Coupe des coupes. Désormais, c'est le vainqueur de la compétition régulière qui acquerra ce droit, le vainqueur du play-off étant lui qualifié pour la Coupe des champions. S'il s'agit de la même équipe, c'est le finaliste du play-off qui représentera la Belgique en Coupe des coupes.

Le rêve athénien

Enfin, à l'issue du championnat, notre équipe nationale masculine entrera dans une zone d'activité intense : championnat d'Europe en septembre 2003 à Barcelone, puis tournoi qualificatif de Madrid, en mars 2004, porte d'entrée obligatoire pour les Jeux Olympiques d'Athènes, auxquels la Belgique espère fermement participer. C'est, rappelons-le, l'objectif final qui a été assigné au coach sud-africain de l'équipe nationale, Giles Bonnet, au moment de son entrée en fonction il y a un peu plus d'un an.

Nos dames sont également toujours en course pour disputer le championnat d'Europe la saison prochaine. A quelques secondes près, elles ont failli se qualifier cet été en Lituanie, mais tout espoir n'est pas perdu : elles devront passer par un match de barrage contre les Françaises à Barcelone, dans quinze jours. Le championnat féminin reprendra donc une semaine plus tard que son homologue masculin, qui se mettra en marche le 15 septembre.

Le coup d'envoi de la saison masculine sera cependant donné dès ce samedi. A l'occasion de l'inauguration du nouveau terrain synthétique du Pingouin Nivelles, la fédération a ressorti du placard la super-coupe, qui n'avait plus été organisée depuis longtemps. Le Léo, champion en titre, donnera donc la réplique au Dragons, vainqueur de la coupe, à 16 heures à la Dodaine. Un hors-d'oeuvre appétissant !

© Les Sports 2002