Le Léo déjà éliminé de l'EHL

A cause du succès (2-0) de Banbridge face à Saint-Germain, le Léopold se devait de battre les Irlandais pour se qualifier pour les huitièmes de finale de l'EHL et rejoindre le Dragons et le Racing.

Thibaut Vinel
Le Léo déjà éliminé de l'EHL
©Philippe Demaret

A cause du succès (2-0) de Banbridge face à Saint-Germain, le Léopold se devait de battre les Irlandais pour se qualifier pour les huitièmes de finale de l'EHL et rejoindre le Dragons et le Racing.

Léopold – Banbridge 3-3

Les buts : 2e Magee (0-1), 10e M. Plennevaux sur pc (1-1), 12e Lemaire sur pc (2-1), 32e Marshall (2-2), 34e Thiéry (3-2), 38e Marshall (3-3)

Le Léopold ne pouvait pas plus mal commencer son match décisif face à Banbridge. Après avoir laissé la balle aux Irlandais durant les deux premières minutes de match, une erreur défensive se payait cash. Magee déflorait la marque. Le premier quart temps était assez terne jusqu'à la première occasion des Ucclois à la 10e minute sur pc. Le sleep de Maxime Plennevaux frôlait le poteau, mais du bon côté. Les Léomen pouvaient enfin entrer dans la partie. Arthur Verdussen était à un cheveu de doubler la mise, mais il obtenait à la 12e minute le 2e pc. Alexis Lemaire trouvait la même trajectoire avec la même issue (2-1). Le match venait de basculer. A 2 minutes de la pause, le 3e pc du Léo était mal bloqué, au plus grand désespoir de Max Plennevaux.

Après la leçon de vendredi, le Léo ne levait pas la tête dans le 2e quart temps et prenait possession des 25 adverses. Le match était pollué par des relances approximatives. A la 24e, un shot d'Arthur Verdussen était repoussé du sabot. Il prenait la direction du but.

La deuxième mi-temps reprenait avec un premier pc pour Banbridge. La déviation était joliment jouée. A nouveau, le Léo gérait très mal le début de mi-temps. Piqué à vif, Thiéry tentait sa chance qui filait juste à côté. Le Red Lions marquait ensuite le but du tournoi. Après avoir intercepté la balle à l'entrée des 25, il est entré dans le cercle avant de lober le gardien fort avancé. A la 38e, Banbridge trouvait un kick dans le cercle. S'il a été mal arrêté, le pc a abouti au fond du but grâce à une déviation juste devant Henet qui n'était, décidément, pas à son affaire. Le Léo réagissait sur pc. Les Ucclois étaient deux crans plus haut sur le terrain et multipliaient les incursions dans le cercle. Durant le 3e quart, le scénario catastrophe était enclenché. Les Irlandais reculaient, mais les Ucclois ne profitaient pas des quelques espaces.

A 9 minutes du terme, un arrêt d'Henet maintenait le suspense lors du sprint final. Poncelet prenait une jaune au pire des moments. A 3 minutes de la fin, Bessell sortait Henet. Juste après, le gardien mettait volontairement la balle en touche et offrait u pc cadeau à la 57e minute. Le pressing du Léo était stérile. Avec ce partage 3-3, le Léo est éliminé dès le premier tour même s'il n'a perdu aucun de ses deux matches.