Espagne - Belgique 1(4)-1 (1): Le sursaut de fin de match n'a pas suffi

Thibaut Vinel

Les tribunes étaient honorablement remplies pour un match si matinal le dimanche. Les spectateurs ont assisté à une quatrième défaite de rang des Red Panthers ce qui a éclipsé leur excellente entame du tournoi. Des Panthers explosives et agressives, il ne restait plus que des joueuses qui subissaient trop souvent le jeu adverse. Dimanche, l'Espagne, 10e mondiale, était un ton supérieur.

Dans le premier quart, la domination était espagnole, mais la défense belge, grâce à une excellente Vanden Borre, tenait la route. Si l'entrejeu souffrait dans les premières minutes, Gerniers et Nelen montaient en puissance au point de voir quelques timides percées de l'attaque. A la 17e minute, l'arbitre laissait un bon avantage qui voyait un tir cadré de Weyns. A la 19e, sur une percée sur le flanc gauche, Jimenez reprenait une balle aérienne qu'elle frappait en pleine lucarne. Ce goal était aussi magnifique que catastrophique pour les Panthers qui devaient à nouveau courir derrière le score. A la 21e, le premier pc tombait côté espagnol pour un kick de Raes. D'Hooghe s'interposait devant Riera. Comme face à l'Australie samedi, ce but coupait les jambes des Reds qui étaient trop lentes en reconversion offensives pour espérer prendre de vitesse le rideau défensif espagnol. A la 27e minute, l'arbitre accordait un deuxième pc, toujours pour les Redsticks. Lopez était contrée. A la 28e minute, Gerniers entrait dans le cercle, mais ne tirait pas. Le buzz mettait fin à 30 minutes compliquées pour les protégées de Niels Thijssen qui était encore contraint de réveiller ses troupes en 10 minutes.

Après la pause, comme d'habitude, le visage était plus conquérant. Pourtant, l'Espagne provoquait déjà son 3e pc à la 37e minute parce que Vanden Borre était incapable de sortir la balle. La combinaison avec Gine passait à côté. Bonastre était encore dangereuse sur l'action suivante.

A la 41e minute, les Panthers forçaient enfin un pc que la video annulait. Ce n'était que partie remise. Limauge amenait ce premier pc à 34 secondes de la fin du 3e quart. Le tir de Vanden Borre était trop facilement contré. Le plus dangereux était le contre espagnole.

A la 48e, Raes était dangereuse dans le cercle. L'Espagne était volée d'un pc, mais Garcia revenait sur le flanc pour s'écraser sur D'Hooghe, auteur d'un match solide. Le pied de Fobe précipitait le 4e pc. Alors qu'elles devaient faire le jeu pour recoller au score, les Belges subissaient de plus en plus les incursions de la bande à Bonastre. Contre le cours du jeu, à la 54e minute, le sleep de Versavel finissait dans les filets (1-1). A nouveau, Versavel s'illustrait sur pc.

Le public s'enflammait à nouveau. Gerniers avait encore l'énergie à la 57e de se ruer sur Ruiz qui était assise par terre. Les dernières miutes étaient noir-jaune-rouge à 100 %. A 1minutes 25, le jeu était arrêté, mais le recours à la video n'était pas possible vu que la technique était out. L'arrêt était si long que les deux équipes sortaient du terrain pour s'échauffer. Le recours à la video était perdu.

Sur un tir de Boon à 4 secondes de la fin, l'arbitre sifflait un ultime pc en faveur des Panthers. Peeters tirait après le buzz.

A nouveau, Sotgiu montait sur le terrain pour la séance de shoot-out. Niels Thijssen avait changé sa liste. Gerniers ne figurait plus dans le Top 5. Leclef non plus. L'issue était identique avec 3 shoot out ratés sur 4.

Cette huitième place est dérangeante car elle n'assure pas à 100 % une présence des Red Panthers à la Coupe du monde. Il faudra attendre les résultats des championnats continentaux.

Espagne - Belgique 1(4)-1 (1): Le sursaut de fin de match n'a pas suffi
©Philippe Demaret

Espagne : Ruiz, Gutierrez, Ybarra, Petchame, Salvatella, Bonastre, Guinea, Riera, Gine, Perez, Jimenez; Puis Ycart, Lopez, Iglesias, Tost, Pons, Garcia

Belgique : D’Hooghe; Vanden Borre, Fobe, Cavenaile; Gerniers, Nelen, Vandermeiren, Weyns; Peeters, Raes, Boon; puis Limauge, Leclef, Hillewaert, Puvrez, Versavel, Simons.

Les arbitres : Mme F. Block (G-B) et E. Yamada (Jpn)

Cartes vertes : Pons, Ybarra

Les buts : 19e Jimenez (1-0), 54e Versavel sur pc (1-1)

Shoot out : Perez (1-0), Versavel (1-0), Garcia (2-0), Vanden Borre (2-1), Ybarra (3-1), Boon (3-1), Bonastre (4-1)