Les Red Lions humilient l'Egypte pour leur entrée en lice dans la World League (10-0)

Pour son premier match des demi-finales de World League, la Belgique a planté 10 buts dont la moitié sur pc.

Th.V.
Les Red Lions humilient l'Egypte pour leur entrée en lice dans la World League (10-0)
©DEMARET

Pour son premier match des demi-finales de World League, la Belgique a planté 10 buts dont la moitié sur pc.

Ce premier match contre l'Egypte était trop déséquilibré pour en tirer de grandes conclusions. Face à la 19e nation au ranking mondial, les Red Lions ont livré un match sérieux et engagé, mais ils n'avaient pas de répondant en face. Pourtant, le match avait démarré par un tir égyptien après 40 secondes. Vanasch détournait joliment du pied. Ensuite, il n'y en eu plus que pour les Belges. Sur un bel effort de Dockier, Briels était à l'affût pour déflorer la marque après 3 minutes. A la 5e minute, Boon forçait et convertissait le premier pc du match (2-0). La lucarne tremble encore. A la 9e minute, Stockbroeck triplait la mise d'un tir trop facile. La défense égyptienne était invisible alors que le gardien n'en touchait pas une. A la 11e minute, le 4e goal tombait déjà du stick de Dockier sur le 2epc du match. Le sleep de Luypaert était repris par Keusters avant que Dockier ne pousse côté stick du gardien. Le pc avait été provoqué par le jeune Wegnez. Facile, trop facile ! Après 20 minutes, les Belges avaient 20 pénétrations dans le cercle à 1 !

Le 3e pc était converti par le jeune Nico De Kerpel qui glissait pourtant sur son sleep (5-0). Le coach égyptien changeait de gardien. Les Belges manquaient alors les deux pc suivant avant que le 6e pc, sifflé 5 secondes avant la pause, ne fixe le 6-0 à mi-parcours.

Après la pause, le 3e quart temps était marqué par la montée au jeu de Jérémy Gucassoff à la place de Vincent Vanasch. Mimi déviait du stick le premier pc égyptien à la 39e minute. Ce troisième quart était marqué par un événement insolite. Stockbroeckx, en tentant un tir, démolissait sa crosse. Sa tête médusée fera le tour du monde. Si la domination des Belges étaient écrasantes, ils ne marquaient qu'un seul but. En trois passes, ils remontaient tout le terrain pour permettre à Charlier de planter sa rose aussi (44e).

Le dernier quart démarrait par un but de Dockier après 17 secondes. Son tir était magnifique. Le 8e pc était surtout l'occasion de voir la gardien et Briels au tapis. L'attaquant de poche prenait dans le ventre un tir à bout portant de Boccard alors que le gardien l'avait poussé. Les Belges demandaient la video. Ils n'étaient pas entendus. En fin de match, les Belges provoquaient encore plusieurs pc (11 en tout) dont celui de Boon qui achevait sa course au fond du but (9-0). Briels scellait le score à la 60eminute d'un envoi dans un trou de souris. Ses deux glissades pour remonter le terrain sans que la balle ne sorte en disent long sur sa fraîcheur physique et son envie (10-0). Un joli carton pour bien se lancer dans la compétition. On attendra une opposition plus solide pour juger.


Belgique : Vanasch ; Van Doren, Luypaert, Hendrickx, Stockbroekx ; Meurmans, Gougnard, Denayer ; Briels, Keusters, Dockier ; Puis Charlier, Boccard, De Kerpel, De Sloover, Wegnez, Boon, Gucassoff (31e).

Egypte : Adel, Mansour, Atef, Ibrahim, Sayed, Said, Elnaggar, Ragab, Nasr, Elgainani, Ghobran, Puis Ezz, Gamal, Mamdouh, Mohsen, Zaki, Gadelkarim, Noureldin

Les arbitres : MM. G. Greenfield et G. Labate

Les buts : 3e Briels (1-0), 5e Boon sur pc (2-0), 9e Stockbroeckx (3-0), 11eDockier (4-0), 23e De Kerpel sur pc (5-0), 30e Luypaert sur pc (6-0), 44eCharlier (7-0), 46e Dockier (8-0), 57e Boon sur pc (9-0), 60e Briels (10-0)