Hockey Dames: Le Waterloo Ducks passe en tête après le nul entre l’Antwerp et la Gantoise (VIDEOS)

Hockey Dames: Le Waterloo Ducks passe en tête après le nul entre l’Antwerp et la Gantoise
©Philippe Demaret
Philippe Demaret

La rencontre de Sint Job in ‘t Goor annonçait un sommet intéressant. Il le fut. K. Kesteleyn confirmait : « Ce fut un excellent match entre deux très bonne équipes. » Lanckneus ouvrait le score à la 20e et C. Struijk égalisait sur stroke à la 39e minute ; la pression sur la joueuse était grande après les trois strokes ratés de l’Antwerp qui leur avait déjà coûté 6 points. L’Antwerp redescend à la 6e place, dépassée par le White Star qui est allé chercher les trois points à Bruges. Maxime Clément : « On ne retiendra que cette victoire. Nous avons monopolisé la balle pendant 70% du temps, notre gardienne n’a pas touché la balle, nous avons eu 12 pc : un seul marqué. Il faut dire que le terrain est lent et ne nous a pas aidés. » Le seul but a été marqué, évidemment, par Oviedo sur pc ; l’Italienne signe ainsi son 10e but de la saison.

N’ayez pas peur de nos pc

Une autre équipe spécialiste des pc sans les marquer, c’est Louvain. Contre le Victory, les Universitaires ont obtenus 9 pc et elles ne doivent qu’à la perspicacité de Chardome devant le but que d’en avoir marqué un. Ce fut le seul but de la partie, marqué par la vétérane du championnat à la 40e minute. Les Anversoises ne s’étaient pas déplacées en victime consentante à Heverlee. Aprsè un calendrier difficile, elles espéraient bien prendre des points. Louvain n’allait pas lui rendre la vie facile pusique dès le début de la rencontre, Chardone puis Woodcraft sur pc tiraient de peu à côté. A la 6e minute, Winthagen pensait avoir marqué mais Mr Steens donnait un long, la balle rentrée dans le but n’avait pas été touchée par l’attaquante du Victory dans le cercle. Chaque équipe se ménageait sa période de domination. A la 14e, un pc de Louvain aboutissait sur le casque de Franssen : stroke ou pas. Finalement pas, car la balle était hors cadre.

En second quart, Louvain avait l’occasion d’asseoir sa domination. Mais ni Stairs à la 20e, ni les quatre nouveaux pc de Louvain trop peu percutants n’allaient réussir à faire évoluer le marquoir. A la reprise, Norlander puis Donoghue se heurtaient à Keusters, la gardienne victorienne qui allait sortir une bonne partie. Survint la 40e minute et le sleep de Van Lindt repris par Chardome (1-0).

Le Victory allait tenter le tout pour le tout en se dégarnissant et en comptant sur les déboulés de Contardi et Peijs ; l’absence de De Vos blessée, allait se faire ressentir. Et finalement, le dernier quart allait encore être à l’avantage de Louvain ; Van Dieren, Briers et Perrocheau ne trouvaient pas les filets. A 1-0, rien n’est fait et il faudra une gardienne louvaniste très attentive, notamment sur une incursion de Foblets à la 58e et surtout sur un long déboulé de Vorushylo à la 65e pour que la victoire locale soit préservée. Comme le disait le T1 de Louvain : « N’ayez pas peur de nos pc, ils ne rentrent pas ! »

Le Watducks en tête

A Waterloo, la visite du Wellington était crainte. Les Uccloises sont fort en retard sur leur feuille de route. Avec une seule victoire et trois nuls, elles avaient un besoin urgent de points. Le match fut longtemps indécis et c’est finalement Comerma qui trouvait le chemin du but à la 51e minute. Stappaerts en remettait une couche. Cette victoire, conjuguée au nul de la Gantoise, permet aux joueuses de Lisa Letchford de prendre la tête de la compétition.

Le Dragons dépasse dorénavant le Wellington après sa précieuse victoire face à l’Herakles. C’est C. Teves qui marquait les deux buts aux 25e et 52e minutes. Les Lierroises restent donc avant-dernières avec un seul petit point.

Enfin, le Petit Poucet du Léopold n’a pas pu faire grand-chose face au loup du Braxgata. Les Boomoises marquaient au plus mauvais moment, juste avant et après la première interruption. Ballenghien redonnait un tout petit espoir à 1-3 mais finalement, les Uccloises s’inclinaient 1-5. Le Brax, troisième, mène le peloton des 12 points.