Hockey D1: Le Langeveld seul à la poursuite de Louvain

Semaine après semaine, les Louvanistes impriment la cadence à la D1 et les autres équipes ont bien du mal à suivre. Namur et le Pingouin ont perdu des plumes ce week-end. Seul le Langeveld s'accroche dans la roue des Universitaires, mais cela n'a pas été facile contre la lanterne rouge à domicile...

D 1 : Le Langeveld seul à la poursuite de Louvain
©BELGA
Après quatre journées, les choses sont déjà très claires en D1 : Louvain n'a pas l'intention d'y moisir et compte remonter en DH aussi vite qu'il en est descendu.  Cette fois, c'est Malines qui a fait les frais de la furia louvaniste.  A la mi-temps, Brian Doherty avait déjà marqué deux fois sur pc et le suspense ne revint que quand le capitaine malinois Quentin de Decker réduisit l'écart à 2-1 en deuxième période.  Ce fut cependant pour voir Elias De Paepe restaurer un écart de deux buts pour les joueurs d'Heverlee Kazerne.  Qui ne se firent pas faute de creuser l'écart par leur Australien Frazer Jilley, sur une suite lointaine de pc, et enfin par Alfonso Moreno, également sur pc, à la dernière seconde (5-1).

Le Langeveld pensait avoir la partie facile en recevant le Lara, qui n'avait encore ni pris de point ni marqué de but - cela va souvent de pair.  Quelle ne fut pas la surprise des locataires du Léo de voir les hommes de Philippe Verdonck mener 1-2 à la mi-temps par Thibaut Ronsmans et Christopher Oostveen, malgré que Thibault Cooremans eut ouvert la marque sur stroke ! Aux dires des deux coaches, les Wavriens oublièrent de tuer le match en première mi-temps et se firent surprendre en fin de rencontre, alors que c'était toujours 2-2 à la 63e. Thibault Cooremans y alla d'un quadruplé au total (2 pc et 2 strokes), Romain Schulte prenant le dernier but à son compte (5-2).

Le Polo surprend Namur


En visite à Namur, le Polo ne se faisait sans doute pas trop d'illusions après sa dégelée de la semaine précédente, surtout lorsque Viktor Pokorny ouvrit la marque sur pc (1-0).  Les Escargots ne creusèrent cependant pas davantage l'écart, en dépit d'une nette domination.  Mal leur en prit car les Brabançons revinrent dans le match en deuxième période, égalisant sur pc également par Romain Lemaire (1-1).  Ce dernier ne termina cependant pas le match, blessé sur une nouvelle phase de pc où la balle atterrit sur sa main.  Finalement, les deux équipes durent se contenter d'un partage.
Ce fut également le cas pour le Pingouin, qui menait pourtant 1-3 à la mi-temps contre l'Ombrage.  Nicolas Vandiest avait donné l'avance
...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité