Coupe du monde de hockey : nos réserves mobilisées

Ils étaient restés en Belgique pour le cas où on aurait besoin d'eux en dernière minute. Finalement, les matches de poule ne sont pas encore terminés et tant Antoine Kina qu'Augustin Meurmans sont appelés en renfort caisse. Le premier vient pallier la blessure de Manu Stockbroekx, dont la Coupe du monde s'est arrêtée contre l'Inde à la 52e minute. "Gus", quant à lui, vient pour parer à toute éventualité pour ne pas devoir voyager en toute dernière minute.

Coupe du monde de hockey : nos réserves mobilisées
©BELGA
Une sélection pour un grand tournoi fait toujours et invariablement des déçus. Il n'en a pas été autrement cette année : vu la pléthore de joueurs disponibles, Shane McLeod a dû évincer des joueurs doués et méritants, mais il ne pouvait pas en sélectionner plus de 18 à la fois. 

Sauf que deux joueurs bénéficiaient du statut de réserve : Antoine Kina, le fils de Pascal, qui peut jouer indifféremment derrière ou au milieu, et Augustin Meurmans (Racing) qui est lui davantage un médian pur. Mais peu importe l'étiquette, de toute façon, puisque la sélection ne manque pas de joueurs polyvalents, comme Nico De Kerpel qui peut jouer à peu près
...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité