Les Red Panthers partagent contre les USA: "On a oublié de tuer le match…"

Les Belges sont passées à côté de leur match.

LANCASTER, PA - MARCH 29: Ambre Ballenghien #30 and Sophie Limauge #2 of Belgium celebrate a goal with their teammates in front of Ali Froede #20 of United States during the Women's FIH Field Hockey Pro League match at Spooky Nook Sports on March 29, 2019 in Lancaster, Pennsylvania. The United States defeated Belgium 5-4 in a shoot out. Mitchell Leff/Getty Images/AFP == FOR NEWSPAPERS, INTERNET, TELCOS & TELEVISION USE ONLY ==
LANCASTER, PA - MARCH 29: Ambre Ballenghien #30 and Sophie Limauge #2 of Belgium celebrate a goal with their teammates in front of Ali Froede #20 of United States during the Women's FIH Field Hockey Pro League match at Spooky Nook Sports on March 29, 2019 in Lancaster, Pennsylvania. The United States defeated Belgium 5-4 in a shoot out. Mitchell Leff/Getty Images/AFP == FOR NEWSPAPERS, INTERNET, TELCOS & TELEVISION USE ONLY == ©AFP

Les Belges sont passées à côté de leur match.

Après leur superbe et inattendue campagne d’hiver, les Red Panthers devaient confirmer au Spooky Nook Sports Stadium de Lancaster en Pennsylvanie, face aux Américaines, dernières de la compétition. Si les Belges ont rapidement ouvert le score, via Gerniers dès la 5 e minute, elles ont manqué de concrétisation et permis aux USA d’égaliser à la 50 e via Grega.

Niels Thijssen, le T1, se montrait déçu : "On devait gagner ce match, on a eu les occasions, on méritait certainement plus mais on oublie de tuer le match en premier quart temps. Bon, on n’a pas perdu, on prend un pont mais cela reste frustrant. Je comprends le public qui voudrait nous voir remporter toutes les rencontres après nos bonnes prestations face à l’Australie ou la Nouvelle-Zélande. Mais par rapport aux matches de janvier, il y avait un peu moins de connexion entre les joueuses ; nous étions alors restés ensemble pendant plusieurs semaines. Ici, on a repris après deux mois de championnat de Belgique. Cette baisse de niveau est due au fait de ne plus avoir joué ensemble. C’est la particularité de cette compétition qui se joue sur 6 mois…"

Le T1 des Panthers se fait optimiste pour la suite, à domicile, même si… "nous jouons la Chine qui a complètement changé depuis l’arrivée de son nouveau coach. Elles sont devenues disciplinées, forment un groupe compact. Ce sera tout sauf une évidence que de gagner contre elles…"

Aisling D’Hooghe, auteure d’un bon match était frustrée : "On ne prend qu’un point ; je ne peux pas être contente avec cela. On aurait dû tuer le match… Bon, on va se rattraper et les battre à domicile dans quelques jours…"

Après la Chine le 7 avril, les USA débarqueront en Belgique le 10 avril…