Hockey D1 : six matches serrés pour commencer

Une semaine avant la Division d'Honneur, la D1 a ouvert le bal de notre championnat. Avec des résultats serrés : comme chaque année, cette série promet d'être une bouteille à encre où les surprises ne seront pas rares.

Hockey D1 : six matches serrés pour commencer
©BELGA
Comme chaque année à pareille époque, on attend de voir comment auront débuté les descendants de DH, en l'occurrence le Daring et le White Star, qui ne cachent pas leur ambition de remonter.
Réponse : pas mal pour eux, merci.  En fait, ils ont tous deux débuté par une victoire en déplacement.  Mais ce ne fut facile pour aucun des deux.  Le White, qui commençait par un match au sommet au Polo, s'est imposé 1-3.  En première mi-temps, après avoir raté un stroke par Brian Van Bogaert qui ne put surprendre la vigilance de Cédric De Greve, les Etoilés prirent l'avance par Greg Gucassoff sur pc.  Après la reprise, le Polo revint à 1-1 par Jérémy Muylaert sur stroke qui, lui, ne rata pas l'aubaine.  Les Brabançons en voulurent davantage, mais se firent prendre en contre par Elliot Mathieu puis, en fin de match, par Quentin Bigaré.  Et voilà trois points dans la poche des Everois.
En visite à Malines, le Daring a sué sang et eau et peut s'estimer très heureux de revenir à la Basilique avec les trois points.  C'est Malines, avec son terrain sautillant et son jeu agressif, qui prit l'avance sur pc par Manuel Mondo.  Il fallut un stroke aux Molenbeekois pour permettre à Manuel Brunet d'égaliser.  Pas pour longtemps car les Malinois reprirent l'avance sur un but lunaire, le mot n'est pas trop fort : sur une louche, leur nouveau Sud-Africain Idrees Abdulla y alla d'une reprise de volée dans le plafond (2-1).  Nullement découragés, les Bruxellois profitèrent d'un rebond de pc pour égaliser à nouveau par Thomas Vander Gracht, avant de prendre l'avance par François Sior toujours sur pc (2-3).  Les Rouge et Noir vécurent longtemps sur cette avance, mais la catastrophe les guettait lorsque les Anversois égalisèrent à une minute de la fin par ce bon vieux Tilmo Bruinsma (3-3).  Dans un suprême effort, ils obtinrent un dernier pc et Dan Bell, venu de la Gantoise, arracha les trois points (3-4).

Un retour en fanfare


La dernière saison de l'Old Club en D1 avait été un long chemin de croix.  Cette saison, c'est déjà nettement mieux reparti pour les Sang et Marine qui ont retrouvé leur stade fétiche de Rocourt et le public bien en voix qui va avec.  Mais surtout, avec leur international pakistanais Ali Mushabar, ils sont bien parés.  Recevant l'Indiana, ils ont marqué cinq buts.  Pourtant ce furent les Gantois qui prirent l'avance sur un pc de Maurice Dubois. 
...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité