Hockey championnat Dames: les résultats de la journée

Le Waterloo Ducks est définitivement relancé avec sa victoire au Racing. Le White Star dit adieu au top 8. Le classement se resserre entre la 4e et la 10e place.

Hockey championnat Dames: les résultats de la journée
©Philippe Demaret
Philippe Demaret

Antwerp-Mechelse 4-0

Après sa bonne opération d’hier contre l’Herakles, l’Antwerp pouvait se rassurer en prenant 3 points au Mechelse et en se sortant du play-down. Les choses sont allées vite, avec un triplé de Rebecchi et les deux buts premiers buts après 9 minutes de jeu. L’Antwerp prend 6 sur 6 et se replace en bonne situation avant le sprint final.

White Star-Victory 1-1

C’était le match-clé du week-end pour les Etoilées. En principe du moins car leur déroute hier à Louvain a changé la donne : la victoire face au Victory était non seulement indispensable, mais il allait falloir y mettre la manière. Et le moins qu’on puisse dire est que cette rencontre fut loin d’être emballante pour le spectateur neutre. De piètre qualité pendant les trois premiers quarts, elle ne dut qu’au but d’ouverture de Gaspari d’avoir réveillé les actrices, surtout du côté du Victory qui nous avait habitué à nettement mieux.
Le White Star débutait correctement sa rencontre en repoussant le Victory dans son camp. Après 6 minutes, c’était à la machine victorienne de s’offrir 5 entrées de cercle en moins de 3 minutes : mais rien de dangereux. Le seul tir valable du premier quart fut à mettre à l’actif de Granatto, de loin la plus remuante chez les Etoilées. Chaque équipe obtenait un pc, lesquels étaient envoyés dans les airs. De faible niveau technique, avec peu de séquence dépassant les 4 passes réussies, la mi-temps se terminait par deux occasions pour Smisdom et Winthagen. Le 3e quart ne fut pas plus brillant et tous les tirs vers les cages étaient sans danger ou hors cadre. Le Victory se montrait un peu plus puissant mais sans vraiment montrer un beau jeu. Il faudra le but en revers de Gaspari à la 55e minute pour réveiller le Victory. Qui galvaudait une série d’occasions quand ce n’était pas Gijbels qui s’interposait. Finalement, un mauvais contrôle devant le but local permettait à Viarengo de placer rageusement la balle au fond.

Racing-Waterloo Ducks 0-2

Après sa victoire face au Wellington, le Racing allait devoir confirmer devant un Waterloo Ducks au hockey retrouvé. Pour ce dernier, les 3 points sont indispensables pour se sortir de la zone dangereuse. Et effectivement, c’est un bon Watducks qui a pris les trois points avec deux buts en première mi-temps de Stappaerts et Vandersteen. Avec deux matchs de retard, la course poursuite est bien lancée pour les dames d’Arnaud Massaert.

Wellington-Léopold 1-6

Le Léopold avait fait la mauvaise affaire samedi en s’inclinant 1-3 au Braxgata. Avec12 points et un très mauvais goal average, les Uccloises doivent prendre des points pour dépasser l’Antwerp et plus haut l’Herakles. Sinon, ce sera le play-down. Le moins qu’on puisse dire est le Léo n’a pas fait dans le détail et a largement dominé son voisin. Avec les deux premiers buts en DH de Mommens et le premier de Shiouar.

Daring-Louvain 4-1

Petit vainqueur 2-1 au Mechelse, le Daring devait se méfier d’un Louvain ressuscité. Après un quart d’observation, c’est à nouveau Brunet qui déflorait la marque, suivie immédiatement par Aleman : la causé tait en tendue et si Perez venait troubler les Molendeekoises, en tout fin de rencontre Broccoli et Pollak assuraient une victoire large qui confortait la Daring à sa deuxième place.

Dragons-Herakles 1-0

Surpris hier par un Watducks retrouvé, le Dragons avait perdu sa 2e place au classement. Pas une bonne affaire en vue du second tour. L’Herakles avait fourni une belle prestation face à l’Antwerp : tout était là pour un beau spectacle. La rencontre fut équilibrée et un seul but de Simons a été suffisant au Dragons pour prendre les trois points. L’Herakles saute du coup hors du top 8.

Gantoise-Braxgata 1-0

La Gantoise pouvait se rapprocher du titre de championne d’automne (et qui sait, championne tout court), mais il fallait battre un Braxgata en forme. Tout cela à 16.00heures, sous les lampions. Une première mi-temps équilibrée avec tout de même 9 pc pour les Gantoises qui ne parvenaient pas à les convertir. Le début de la seconde période débute avec un pc gantois (à côté), et seulement le premier pour le Braxgata, tous les deux à côté. Au total, la Gantoise allait obtenir 15 pc. A la 60e minute, sur une entrée sur la droite de Gerniers, Albertyn commettait une obstruction que Mr De Raef sanctionnait par un pc, puis corrigeait immédiatement par un stroke. Que Ballenghien transformait. Une victoire qui aurait dû être bien plus large sans une bonne défense du Brax.