Les Red Lions dégoûtent les Canadiens après un nouveau festival offensif (9-1)

Avec cette première place, les Reds Lions éviteront l'Australie et l'Inde.

Les Red Lions entamaient cette rencontre avec une première place du groupe à défendre afin de se ménager un quart de finale plus abordable sur papier. Ils ont été solides dans tous les secteurs de jeu pour empiler 9 buts et étouffer une équipe canadienne qui était perdue en deuxième mi-temps. Avec ce 12 sur 12 et un goalaverage de +17, les Reds sont quasi assurés de la première place du groupe B même en cas de défaite contre la Grande Bretagne (vendredi à 14h15). En plus, en dernière journée, les Allemands affrontent les Pays-Bas ce qui devrait amener un score assez serré.

Premier quart-temps (1-1)

Charlier s’offrait un premier tir qui ponctuait une belle action collective initiée par Boon. Les premières minutes ressemblaient plus à un round d’observation. Les Belges faisaient bien circuler avec patience. Kina s’engouffrait sur la baseline. Dockier tirait dans le cercle. Hendrickx envoyait Charlier vers le cercle. Les basics skills étaient parfaits. Il ne manquait plus qu’un but. Guraliuk fauchait Hendrickx dans les 25 et provoquait un premier pc à la 12e minute. Re pc. Hendrickx claquait la planche comme il aime tant (1-0). En fin de quart, Pearson s’installait un peu trop facilement dans le cercle et envoyait un missile en pleine lucarne. La phase était belle, mais les Reds n’étaient pas assez sharp dans le duel. Gougnard avait arrêté de jouer sur la faute. Boccard et Van Doren se faisaient passer. Vanasch ne pouvait rien faire. Le quart s’achevait avec un partage qui ne reflétait pas la physionomie de la rencontre.

Deuxième quart-temps (2-1)

L’arbitre laissait un avantage dans le cercle qui n’en était pas vraiment un quand on a Hendrickx sur pc. Gougnard offrait un tir dans le cercle à Dockier. Le gardien stoppait. Charlier centrait pour la déviation de Dockier qui passait à côté. Kina accélérait dans l’axe, mais la finition faisait encore défaut. Denayer tirait aussi à la 22e minute. Briels était fauché alors qu’il filait seul au but. Le pc n’était pas sifflé, juste une faute. Le rythme et l’intensité diminuaient. Van Son chipait une balle à Dohmen et entrait dans le cercle. Kina centrait pour Dockier qui contrôlait et avait une chance en or. Kina servait Wegnez qui passait en retrait dans le cercle. Dockier poussait en dessous de Kindler. (2-1). Avec 21 pénétrations de cercle et 11 tirs, les Reds auraient pu s’échapper un peu plus au marquoir.

Troisième quart-temps (7-1)

Arhur De Sloover s’arrachait pour entrer dans le cercle. Il était fauché ce qui amenait le 2e pc du match à la 31e minute. Le sleep de Tom Boon était contré. Hendrickx n’était pas sur le terrain. Dockier, sur un assist de Boccard, captait une balle et avait le temps de cadrer le 3-1. Denayer voyait son centre traverser le cercle. Dockier, dos au but, se retournait et manquait le cadre. Les Red Lions étaient irrésistibles lors de ce 3e quart. Pearson entrait dans le cercle et croisait trop sa frappe. Arthur De Sloover centrait dans l’axe. Denayer avait déjà mis un genou à terre pour placer son stick idéalement pour la dévier (4-1). Van Aubel provoquait le 3e pc à la 40e minute. Cette fois, Hendrickx était sur le terrain. Hendrickx se fait plaisir en inscrivant son 9e but ! Les Reds se régalaient. Briels trouvait Gougnard qui marquait le 3e but en 5 minutes (6-1). Kina passait à Charlier qui lui remettait. A 17 secondes, Charlier ponctuait une action collective. Le petit flick de Dohmen pour Gougnard qui centrait valait le détour.

Quatrième quart-temps (9-1)

Wallace trouvait le pied de Luypaert ce qui amenait le premier pc des Canadiens à la 47e minute. Vanasch sortait du stick le sleep de Johnston. Hendrickx était surpris d’être dans le cercle et tirait en bout de course. Sur un flick de Luypaert dans le cercle, van Aubel était à la réception, mais le défenseur n’était pas à 5 mètres. Un bon pc, bien joué. Re pc. Tom Boon le sleepait et marquait le 8e but. Les Reds dominaient outrageusement le dernier quart. Charlier hurlait sur son tir à la 55e minute qui était dévié par van Aubel. Quel plongeon (9-1) ! A nouveau, la circulation de balle est si fluide qu’elle amène toujours une phase dangereuse. Charlier obtenait un pc à la 56e minute pour un coup de stick contre lui. Le Canada demandait la video. Le sleep de Boon était contré. La défense canadienne en avait plein le dos dans les dernières minutes. A la 57e minute, Wegnez concédait un pc. Vanasch sortait du stick le sleep cadré. A 1min36, les Lions forçaient un nouveau pc. Il était mal stoppé. Le sleep d’Hendrickx était stoppé par le gardien.


Quatrième match de la phase de poule

Belgique – Canada 9-1

Belgique : Vanasch ; Boccard, A. Van Doren, Luypaert, De Sloover ; Gougnard, Wegnez, Denayer ; van Aubel, Dockier, Boon ; Puis Dohmen, Charlier, Hendrickx, Briels, Kina

Canada : Kindler ; van Son, Tupper, Ho-Garcia, Pereira, Johnston, Bissett, Pearson, Sarmento, Smythe, Panesar ; Puis Scholfield, Guraliuk, Wallace, Boothroyd, Kirkpatrick

Arbitres : MM. S. Taylor (N-Z) et P. Wright (AfS)

Carte verte : 14e van Aubel

Les buts : 12e Hendrickx sur pc (1-0), 14e Pearson (1-1), 29e Dockier (2-1), 32e Dockier (3-1), 39e Denayer (4-1), 40e Hendrickx sur pc (5-1), 42e Gougnard (6-1), 45e Charlier (7-1), 51e Boon sur pc (8-1), 55e van Aubel (9-1)