Hockey : un point à l’arrachée pour l'Herakles en progrès contre le Racing

Herakles-Racing : 2-2

Hockey : un point à l’arrachée pour l'Herakles en progrès contre le Racing
© BELGA
Patrick Dekelver

Herakles : Timmermans ; M.Donck, Leclef, Weyer, De Kerpel ; Van Damme, Van Dessel, Tarrès ; Keusters, Vloeberghs, Welch: puis Nepote, Verdussen, Delaisse, V.Donck, Amorosini.

Racing : Gucassoff ; Xavier, Lambeau, R. Delavignette, Wegnez; Meurmans, Truyens, Weyers ; Charlier, Cosyns, de Chaffoy; puis Cayphas, Lucaccioni, Berton, H.Delavignette, Cornez-Massant

Arbitres :MM.L.Dooms et T.H.Hennes

Cartes vertes : 36e Weyers, 46e Verdussen

Carte jaune : 62e De Kerpel

Buts : 8e Amorosini (1-0) ; 14e Charlier (1-1) ; 21e Cosyns (1-2) ; 34e Amorosini (2-2)

Penalty Corner : Herakles 0/1 et Racing 0/5

Troisième équipe anversoise pour le Racing et troisième gros morceau pour l’Herakles depuis l’ouverture du championnat dimanche passé.

Comment le Racing va gérer ce périlleux déplacement face à une équipe qui n’a pas encore trouvé la bonne carburation faute d’une préparation tronquée.

Le match démarre par un round d’observation, l’objectif étant de contrôler le jeu et d’éviter des pertes de balle souvent meurtrières.

Petit à petit les locaux mettent le nez à la fenêtre par leurs recrues Tarrès et l’omniprésent Welch.

A la 7e Welch profite d’une perte de balle au centre pour servir idéalement Amorosoni qui fait 1-0.

Le Racing marque un peu le pas mais l’équipe se reprend vite pour faire 1-1 via Charlier sur un superbe travail de Cosyns à la 15e

Le match s’anime et les rats tentent de forcer le passage.

A la 21e Cosyns fait 1-2 sur un centre de Charlier bien servi par Wegnez.

Les joueurs de l’Herakles accusent un peu le coup mais se reprennent très vite.

Ils sollicitent Gucassof qui sort un PC local du stick.

A la 32e Welch toujours lui inquiète l’arrière garde d’un superbe tir croisé.

A la 35e Amorosini égalise en déviant un tir en force de Keusters.

Dès l’entame de la 2e mi-temps, après un moment de latence le Racing tente d’accélérer le rythme, les locaux tentent eux d’empêcher toute reconversion visiteuse.

Même à 10, ils résistent aux assauts des rats, mais ont de plus en plus difficile de sortir.

Timmermans sort un PC de Cosyns puis s’interpose avec brio devant Charlier. Le Racing pousse , l’Herakles défend.

A la 62e Meurmans rate une belle opportunité seul en tête de cercle.

Après l’exclusion temporaire de De Kerpel (jaune) les locaux font le gros dos et résistent aux assauts répétés des rats grâce à une belle organisation et un gardien en verve.

Le coup de sifflet final est accueilli avec soulagement par le nombreux public local et les joueurs de l’Herakles.