Hockey messieurs : Herakles gagne trois points, le Beerschot perd son sang-froid.

Herakles – Beerschot (4-1).

Ethel Vandiest

C’est un véritable derby anversois qui se déroule ce dimanche midi. Le Beerschot se déplace chez son tout proche voisin, l’Herakles. Les deux équipes sont pour l’instant dans le bas de classement avec peu de points engrangés.

Le premier but tombe au bout d’à peine une minute. L’Herakles remonte étape par étape le terrain, afin d’atteindre le cercle. Après un enchaînement de passe, c’est Vloeberghs qui trompe Verhoeven, c’est déjà 1-0. L’Herakles continue sur sa lancée et enchaîne deux occasions, via De Kerpel, aligné back droit, qui se retrouve dans les lignes offensives mais ne trouve personne pour son centre. Quelques instants plus tard, Keusters arme un shoot bord de cercle que Verhoeven doit dévier du stick.

Le Beerschot revient rapidement au score, sur son 1er PC. Timmermans intercepte le sleep direct mais n’arrive pas à dégager la balle. Après quelques échanges, c’est M. Capelle qui finit la phase et inscrit le 1-1. Le 2èmePC du Beerschot ne sera pas aussi bénéfique, même si la défense lierroise peine toujours à écarter le danger.

Le deuxième quart démarre aussi intensivement. Après une faute, généreusement sifflée sur une chute en solo d’un joueur hôte, la nouvelle recrue australienne, Welch, arme un shoot revers dès son arrivée dans la surface. La balle frappe la petite planche opposée, c’est 2-1. Les deux phases de PC obtenues par l’Herakles ne portent pas leur fruit. Le Beerschot n’est pas en reste niveau occasion, notons la superbe tentative de Duvekot. Le 3ème goal de l’Herakles est un goal qui arrive sans doute à cause de la distraction et les réclamations des joueurs de Bee. Onze joueurs et le staff entier se lève entier afin de réclamer un backstick de la part d’un des attaquants de l’Herakles. La balle traîne véritablement dans le carle et va mourir derrière la ligne de but. Le Goal est attribué à Delaisse (3-1)

Le mot d’ordre à la mi-temps sera de se concentrer et surtout de rester focus. En effet, la victoire ne pourra se décrocher si et seulement si les Mauves parviennent à garder, ou à retrouver, leur calme.

Timmermans repousse deux tirs à bout portant de la part de la ligne offensive du Bee, toujours menée par Duvekot. L’Herakles commence également à offrir du beau jeu, notamment via l’incursion de Van Damme. Les deux PC obtenus par le Bee prouve encore une fois que ceux-ci sont bien trop long pour décider quoi faire sur cette phase, Fürste est difficilement remplaçable.

Le Bee enchaîne les tentatives et les occasions afin de revenir au score lors de ces 17 dernières minutes, L. Capelle ne sera pas loin de réussir, parfaitement placé au point de stroke. Mais à force de pousser, le Bee laisse de la place entre ses lignes et se fait peur sur quelques contre-attaques, Welsh n’est pas loin du doublé. L’Herakles profitera finalement de la sortie du gardien adverse pour inscrire le quatrième but via Keuster (4-1), cela scellera le score.

Beerschot : Verhoeven ; De Sloover, Goudsmet, Creed, M. Peeters ; Draper, Cabuy, H. Peeters ; L. Capelle, Perez, M. Capelle puis Penelle, Nelen, Sior, Duvekot, Gus.

Arbitres : MM. T. Dagnelie et G.U Uyttenhove

Les buts : 1e Vloeberghs (1-0), 8e M. Capelle sur suite de pc (1-1), 20e Welch (2-1), 32e Delaisse (3-1), 56eKeusters (4-1)

Penalty Corner : Herakles 0/3 Beerschot 1/4