Une victoire courte mais précieuse pour les Red Panthers face à l'Allemagne

Les Red Panthers, l'équipe nationale féminine de hockey, s'est payé le scalp de l'Allemagne pour leur deuxième match en Hockey Pro League samedi. Ambre Ballenghien a inscrit le seul but de la partie.

Une victoire courte mais précieuse pour les Red Panthers face à l'Allemagne
©BELGA
Damien Russel

Les Red Panthers affrontaient cet après-midi à Uccle l'Allemagne pour leur deuxième rencontre de Pro League devant une très belle assistance. Mercredi, les joueuses de Raoul Ehren se sont inclinées 2-0 au Pays-Bas tout en se procurant plus d'entrées dans le cercle que les bataves mais sans se créer d'occasions franches. Les Panthers sont sur la bonne voie, il fallait le confirmer face à l'Allemagne. Pour ce match, Lucie Breyne et Vanessa Blockmans sortaient de la sélection au profit de Tiphaine Duquesne et Delphine Marien. Du côté adverse, Xavier Reckinger chamboulait fortement son noyau par rapport à celui qui a participé aux J0. Seulement trois joueuses étaient de la partie à Tokyo: Schaunig, Maertens et Fleschütz. La Nationalmannschaft restait sur une seconde place à l'Euro 2021 et une élimination en quart de finale aux JO face à l'Argentine. Lors de l'édition 2020, l'Allemagne a remporté les deux rencontres face à la Belgique. Le dernier match opposant les deux équipes s'est soldé par un nul 1-1 lors de l'Euro 2021. Louise Versavel était fleurie car elle fêtait sa 200ème cape. Le match démarrait avec du retard pour une raison improbable: une grue de deux tonnes de l'organisation bloquée et qui empiétait sur une partie du terrain. Il fallut plus d'une heure pour parvenir à trouver une solution. Le match démarrait à 15h40.

Premier quart-temps (0-0)

D'entrée de jeu, Ballenghien profitait d'une relance hasardeuse pour entrer dans le cercle et armer en revers. Rother intervenait du sabot. Les Red Panthers continuaient sur leur lancée et Gerniers tirait à nouveau vers Rother. Dans la foulée, elles obtenaient un premier pc, tiré par Vanden Borre. Qui donnait deux nouveau pc d'affilée sans trouver la faille. Les allemandes proposaient une première belle séquence après 7 minutes avec Gablac notamment mais Vanden Borre veillait au grain. A la 9ème, Vandermeiren percutait dans l'axe et jouait avec Ballenghien. La gantoise pénétrait dans le cercle et croisait bien son tir en coup droit mais se heurtait à Rother. Vanden Borre contrait une attaque adverse. Les Panthers dominaient ce premier quart et annihilaient les quelques velléités offensives allemandes, avec 8 entrées dans le cercle pour deux aux allemandes.

Deuxième quart-temps (0-0)

Les deux équipes essayaient de construire le jeu, sans créer de danger. Il fallait attendre les 5 dernières minutes pour voir des occasions. Ce fut d'abord Gablac qui tirait vers le but en revers mais son essai était contré à la 25ème. Ensuite, sur le long, la balle arrivait chez Bleuel qui centrait de la droite vers cette même Gablac qui slappait fort vers le toit du but. D'Hooghe était attentive et détournait habilement l'envoi. Peu après, les visiteuses étaient une nouvelle fois à l'attaque et trouvaient un pied belge dans le cercle qui leur donnait le premier pc du match. Il était joué en phase , Kirschbaum passait vers une équipière qui tirait à côté de l'objectif. Vanden Borre se faisait une petite frayeur en perdant la balle mais elle réparait son erreur en récupérant la balle. La Belgique s'octroyait une dernière entrée dans le cercle qui ne donnait rien. Ce quart fut équilibré avec une possession équivalente, 3 entrées dans le cercle à deux pour l'Allemagne même si c'était les visiteuses qui s'étaient procurées les seules occasions de ce quart.

Troisième quart-temps (0-0)

Vanden Borre jouait une faute directement dans le cercle vers Ballenghien mais elle ne pouvait dévier la balle. Le schéma était sensiblement le même que dans le quart précédent, avec des équipes essayant de faire bouger le bloc adverse. La Belgique jouait vers l'avant mais avait du mal à se créer des occasions malgré des entrées dans le cerle. A la 37ème, Gablac, après un contre rondement mené, était idéalement placée pour ouvrir le score mais elle tirait à côté de l'objectif. Dans la minute suivante, Marien profitait d'une passe latérale pour se retrouver en position idéale pour ouvrir le score mais ratait son essai. De Mot débordait ensuite à droite et centrait en retrait. Struijk tirait au but sans trouver l'ouverture. A la 43ème, Nelen initiait une offensive. Ballenghien était isolée dos au but. Elle se retournait et armait en revers mais trouvait la gardienne allemande sur sa route (Kilian qui avait remplacé Rother à la mi-temps).

Quatrième quart-temps (1-0)

Le dernier quart reprenait par une grosse occasion pour la Belgique: Hillewaert décochait un tir surpuissant que Rother détournait. Aring écopait d'un carton jaune pour avori empêché une contre-attaque de se dessiner, La Blegique en profitait pour occuper les 50 adverse. Versavel obtenait le 4ème pc belge à la 53. Ballenghien le convertissait d'un superbe sleep dans la lucarne droite. La Belgique continuait de jouer vers l'avant et faisait appel à la vidéo pour obtenir un pc. L'appel était concluant. Le pc était tiré par Vanden Borre sur la gauche de Kilian qui détournait. A deux minutes du terme, l'Allemagne retirait sa gardienne. La Belgique conservait son avantage.

FICHE DU MATCH:

Belgique : Sotgiu; Puvrez, Vanden Borre, Hillewaert, Brasseur; Gerniers, Nelen, Englebert; Ballenghien, De Mot, Struijk; Puis D'Hooghe, Rasir, Vandermeiren, Versavel, De Raye, Duquesne, Marien

Allemagne: Rother; Schaunig, Bolle, Davidsmeyer, M. Martin Pelegrina; Fleschütz, Maertens, Birkner; T. Martin Pelegrina, Gablac, Gräve; Puis Sippel, Aring, Kirschbaum, Kiefer, Bleuel, Kilian, Gerstenhöfer

Les arbitres: MMe H. Harrison (Ang) et A. Keogh (Irl)

Cartes jaunes: 50e Aring

Les buts: 53e Ballenghien sur pc (1-0)